KATATONIA
Plus d'infos sur KATATONIA
Doom/Death Metal (early), Depressive Rock/Metal (later)

The Fall Of Hearts
Carmziofa
Rédacteur en Chef

KATATONIA

12 titres
Doom/Death Metal (early), Depressive Rock/Metal (later)
Durée: 67 mn
Sortie le 20/05/2016
5797 vues
Un des groupes les plus influents de Scandinavie, Katatonia, nous revient avec un 10ème album studio intitulé « The Fall Of Hearts ». Dans cet album deux nouveaux membres font leur apparition : il s’agit de Mojio Moilanen (batterie) et Roger Ojersson(guitare).

Malgré les 3 années qui ont couru entre ce dernier et « Dethroned & Uncrowned », les suédois continuent de nous délecter de leur métal très progressif mais aussi très technique. Et autant vous dire que « The Fall Of Hearts » ne faillit pas à la règle.

Dès le départ, « Takeover » nous plonge sans préavis au cœur de ce nouvel album avec une sonorité propre au combo suédois : des riffs de guitare lourds et entrainants, la voix de Jonas Renkse, toujours aussi impeccable et les chœurs de Anders Nyström (guitare) bien présents. Arpèges, chœurs, mise en place impeccable ça promet pour la suite !

Nous sommes envoutés par « Serein » (rythmique soutenue, ligne de guitare entre doom, gothique et rock) mais aussi par des titres plus atmosphériques comme « Old Of Hearts » ou « Decima »avec des lignes d’arpèges, des vocaux collés à merveille et des rythmiques aux guitares acoustiques qui enrobent l’ensemble.

Que l’on soit dans un style gothique (« Sanction »), dans un style ballade (« Pale Flag » et sa grandiose orchestration) ou avec des rythmiques plus complexes (« Residual »), tout fonctionne dans cet album.

« Passer » est un de nos coups de cœur : soli de guitar-hero en introduction, rythmique emballée, puis le calme plat via un piano léger et un refrain torturé. Un titre complexe qui met en évidence tout le talent de Katatonia.

« The Fall Of Hearts » est le meilleur album de Katatonia depuis « The Great Cold Distance » sorti en 2006 et également le plus abouti. Techniquement parfait dans un style progressif varié, « The Fall Of Hearts » nous envoute.