JINJER
Plus d'infos sur JINJER
Groove Metal / Progressive Metal
Chroniques
Micro
2019
Macro
2019

King Of Everything
United Rock Nations

JINJER

«LA "Révélation" de l'été : "JINJER"»

10 titres
Groove Metal / Progressive Metal
Durée: 42 mn
Sortie le 29/07/2016
5456 vues
Dans le style groupe métalcore à la « Otep » avec une nana ressemblant à Gwen Stephani en plus trashouille, on vous présente ceci... Le quatuor Ukrainien JINJER, originaire de Donetsk (Ukraine) produit un métalcore/djent avec une ambiance bien funky/groovy qui envoie méchamment.

Récemment signé chez Napalm Records, Jinjer nous livre un album de 10 titres pour 42 minutes avec des variantes vraiment bien maîtrisées et tellement bien construites.

A la premiére écoute, on découvre une ambiance funky/groovy bien étrange. On s'attend à quelque chose qui envoie direct mais non....Bizarre !! Mais dés que résonne « Captain Clock », tout est dit !!! Ce premier morceau nous montre directement un univers mélodique chargé d'un djent propre au style, avec ces voix Growls et funky/mélodiques super bien maîtrisées par Tatiana Shmailyuk, la chanteuse. Bref !! 4 minutes ou la messe est dite, où l'on sait déjà ce que le groupe nous réserve.

Je dirai même que le quatuor se lâche complètement par rapport à son EP « Cloud Factory » et son premier album « Inhale.Don't Breathe ». On trouve une Tatiana vraiment au top avec ses voix plus groovy que mélodiques et un growl terrible. Chaque titre nous montre l'étendue de son talent notamment sur « Words of Wisdom » ou encore « Sit Stay Roll Over ».

Et que dire de la section rythmique ? Un jeu de batterie puissant et tellement fourni produit par Dmitriy Kim avec des plans Death efficace et une frappe qui me fait vraiment penser à Meshuggah et une basse percussive/Groovy tenue par Eugene Abdiukhanov.

Le travail de production est Énorme...Les riffs djent et mélodiques tenu par Roman Ibramkhalilov se complètent vraiment et surtout on retrouve un son très tranchant et précis typique des sons Djent/Deathcore comme sur « I Speak Astronomy » ou encore « Dip a Seal ». Compte-tenu des superbes superbes arrangements, il sera intéressant de voir le groupe évoluer en live.

Bref « JINJER » est LA révélation de cet été dans le style. Un très bon 3ème album pour le quartet ukrainien qui propose à la fois qualité et variété, complexité et accessibilité, mélodie et violence brutale… « L’album de la maturité » comme on dirait généralement d’un 3ème album. Et si un jour on les voit avec « Otep », ne soyez pas étonné et surtout appelez-moi !!!!!