Jesus Volt
Seb Gallagher
Journaliste

JESUS VOLT

10 titres
Rock
Durée: 38 mn
Sortie le 26/02/2016
3874 vues
Fraîchement arrivé sur le label Note A Bene, le groupe prodige parisien Jesus Volt fait son grand retour 3 ans après "Vaya Con Dildo" avec un nouvel album. Pour ceux qui ne les connaissent pas, Jesus Volt c'est plus de 15 ans d'existence, 5 albums, plus de 1000 concerts dont des dates partagées avec les plus grands tels que Johnny Winter, Joe Bonamassa, Dr Feelgood... Mais surtout, cette notoriété et expérience leur a permis d'accéder à la place de première partie des ZZ Top lors de leur tournée "No Futura" en 2013.

Quatuor soudé aux fortes personnalités, composé de Lord Tracy au chant et harmonica, Jacques Méhard à la guitare, Julien Boisseau à la basse et Olivier Hurtu à la batterie, qui forment un mélange explosif riche en maturité, on ne peut qu'être forcés de constater que nos français ont tout des grands. C'est donc tout fraîchement sorti du Studio BlackBox que nos parisiens viennent nous présenter leur cinquième album aux titres éponymes. Confiant de nouveau la production à Mark Opitz (AC/DC, The Angels, INXS...), puis l'enregistrement et le mix à Peter Deimelde, arriveront-ils à conquérir encore plus de public et surtout, est-ce que cet album sera à la hauteur des attentes des fans ?

Nous entraînant immédiatement avec son intro batterie et un rythme sensuel qui s'agrémente de bon riffs blues et hard rock, "Bullseye" nous emmène dès les premières notes dans une danse torride. Avec une touche groove et quelques relents funk, l'entêtant "Blood On The Dancefloor" au duo basse/batterie groove sans limite, agrémenté d'une touche de claviers et d'harmonica, Jesus Volt se montre encore plus séduisant. Le très bluesy et tout aussi suave que ses prédécesseurs, "I'm A Jerk" montre que le chant de Lord Tracy règne en maître et est accompagné avec brio par Julien, Olivier mais aussi Jacques qui nous balance depuis le début de cet opus de superbes solos.

Dans une approche plus pêchu et directe, "Money Man" nous explose littéralement à la gueule, d'entrée de jeu plus énergique que les premiers titres, celui-ci fait comme l'effet d'une Harley fonçant sur les routes nous emmenant sur le passage. Nous montrant au fur et à mesure toute l'étendue de leur talent, notre quatuor français nous embarque dans une ronde Blues Rock, aux tendances Hard Rock avec des guitares accrocheuses, une rythmique groovy au top et un chant particulièrement entêtant.

Par la suite, le très bon "666 Devil Women" au refrain capiteux, et dans un style beaucoup plus énergique où s'entrelacent à la perfection, l'Harmonica, la guitare et la batterie, nous fait planer tantôt en enfer tantôt au paradis pour notre grand plaisir. Concluant ce superbe opus, le très burné "Burn With Me" aux très explosives envolées de guitare et au son bien Rock, limite Hard Rock, nous montre une autre facette de nos français sur cet album se voulant très très éclectique.

D'une manière générale, Jesus Volt nous emmène brillamment dans son univers, usant de la force comme de la douceur, ils arrivent à transporter hors du temps. D'une richesse et d'une maturité exceptionnelles, nos français nous livrent un super album éponyme qui ravira autant les fans du groupe que les amateurs de Blues, de Rock, et même sûrement de Hard Rock. Ne nous laissant aucun doute sur sa qualité, cet album vaut plus qu'un coup d'oreille et sera une très bonne découverte pour ceux qui ne connaissaient pas !!!!!