L'héritage de la Bête
Carmziofa
Rédacteur en Chef

IRON MAIDEN

«"L'héritage de la bête" est une BD somptueuse qui flirte avec le fantastique et la science-fiction avec en prime des références à la discographie d'Iron Maiden.»

Heavy Metal, NWOBHM
Sortie le 18/06/2021
855 vues
HUGGIN & MUNNIN

A défaut de pouvoir chroniquer un nouvel album d'Iron Maiden, notre rédaction s'est penchée sur la superbe BD, "L'héritage de la Bête, Volume 1" parue aux éditions Huginn & Munnin. La BD est inspirée du jeu de rôle à succès "Iron Maiden : Legacy of The Beast".

Pour commencer nous sommes séduit par le packaging : couverture cartonnée avec un superbe visuel, 144 pages, bref un objet qui a de l'allure et qui donne envie d'aller plus loin. Les auteurs - Ian Edginton et Llexi Leon - et l'illustrateur - Kevin West ('A Nightmare On Elm Street', 'Modern Warfare') - ont fait un travail remarquable. Ian Edginton est un scénariste britannique de bande dessinées. Il est principalement connu pour ses participations aux franchises Star Wars, Star Trek, Alien, Predator et Terminator. Llexi leon est l'éditeur du magazine Heavy Metal et aussi l'auteur des BD 'Eternal Descent'.

L’ouvrage comprend également un portfolio de vingt couvertures alternatives, absolument superbes.

Le comics plonge le lecteur dans l'univers fantastique d'Iron Maiden en parcourant les nombreux univers de sa discographie. C'est ainsi que l'on retrouve des références visuelles aux albums "Powerslave", "No Prayer For The Dying" et "Virtual XI" et aussi à des titres comme 'The Trooper'. Les illustrations sont somptueuses et il y va de même pour l'intrigue.

Lorsque les forces obscures menées par la Bête conspirent pour corrompre le tissu de la réalité, l'âme immortelle d'Eddie est brisée et éparpillée à travers le cosmos. Ayant soif de revanche Eddie se relève et s’apprête à affronter chaque créature se mettant en travers de son chemin afin de récupérer les fragments de son âme et éliminer le terrible démon. La trame est à rebondissement avec une fin qui laisse présager un Volume 2.

Même si vous n'êtes pas fan de Iron Maiden, cet ouvrage vous plaira car il flirte à la fois avec le fantastique, la science-fiction et la guerre. Et pour les passionnés du combo de heavy metal anglo-saxon, vous y trouverez toutes les références à la discographie avec en prime la préface de Bruce Dickinson himself.