INFECTED SYREN
Plus d'infos sur INFECTED SYREN
Punk Metal

Infected Syren
Maitre Jim
Journaliste

INFECTED SYREN

«Opa Cyprus Style! Une belle petite découverte punk / métal / rockabilly en provenance de Chypre»

11 titres
Punk Metal
Durée: 40 mn
Sortie le 12/01/2018
9379 vues
AUTOPRODUCTION
Ah Chypre !!! Ses plages de sable fin, ses falaises de roches blanches qui se jettent dans une mer turquoise, ses petits villages de montagne, ses souvlakis… et son punk rock. Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant que l'ile d'Aphrodite ne produisait pas que des olives et du raisin.
Le groupe Infected Syren, formé en 2011 a passé quelques années à répéter et jouer localement, publiant même une première démo en 2012. Bien accueillie du public, elle est donc suivie du tout premier album des Chypriotes : Infected Syren. Allez, on écoute.

Ce 1er album est plutôt réussi et agréable. Avec de grosses parties instrumentales, le groupe fait la part belle aux gratteux. Les guitares occupent totalement l'espace et nous sortent toute la panoplie rock / métal à disposition : des gros riffs qui cognent ou qui swinguent (UnNormal), du solo interminable, de la Wah Wah, du tremolo, du vibrato… Il faut reconnaitre que l'instru est pas mal et que la voix qui colle bien à l'ambiance. En revanche, on pourra regretter un côté un peu répétitif tout au long de l'album.
Les chansons sont assez ressemblantes dans leur construction : intros, couplets et refrains punk / rock n roll et finish métal avec l'artillerie double pédale + solo chevelu. On dirait que le guitariste lead était pressé de nous démontrer toute sa palette technique avant de refermer le morceau (Unwanted, Boogie stick, The torture brothers, Death after melody…). Pas indispensable.
En cassant un peu leur routine, le groupe réussit à sortir de très bons morceaux comme Sick qui se distingue avec un psychobilly venu de l'espace et un bon petit grain de folie du chanteur, tout à fait à propos sur ce type de morceau. Il arrive enfin à emballer la machine, et ça marche pas mal. Divide and rule est beaucoup plus directe, plus punk avec un rythme soutenu et des back vocals bienvenues ; les riffs me font penser à du Guttermouth old school. Et sur Toothless Tigers aussi, le groupe balance un bon punk hardcore rapide et confirme que l'apport des back ups donne plus de consistance à leur musique.
A noter également les 2 titres instrumentaux qui ouvre et ferme l'album. Infected circus nous plonge dans une comédie musicale horror avec sa sympathique intro dansante, en douceur avant de s'enflammer. Et puis Syrens in the opera qui ne manquera pas de rappeler une célèbre comédie musicale d'Andrew Lloyd Webber (je vous laisse deviner laquelle), revisitée avec de grosses guitares et des power chords très bien posés.

Le tout reste un peu trop répétitif et homogène à mon goût. C'est vraiment dommage cette manie de coller systématiquement des soli à tout bout de champ pour conclure les morceaux. Mais heureusement, les musiciens sont bons, leurs influences variées (The Exploited, OverKill, Bad Religion, Brian Setzer, The Fuzztones), la production réussie… et ce n'est que leur 1er album. Cette veine psychobilly / punk / métal marche bien. Il y a de quoi se réjouir pour les prochains. Enfin j'espère !