Impetus of Death
Anibal BERITH
Journaliste

CORPSESSED

«Les finlandais marient parfaitement les sous-genres du metal extrême pour donner à leur death metal une couleur aussi sombre que malsaine.»

8 titres
Death Metal
Durée: 46 mn
Sortie le 23/11/2018
319 vues
Originaires de Finlande, le quintet Corpsessed se forme en 2007 et tarde à produire son premier album qui ne verra le jour qu'en 2014 sous le titre ''Abysmal Thresholds''. Distillant un death metal très obscure, avec des riffs lancinants et de parties de batterie très lourdes, les finlandais semblent se démarquer en naviguant entre death old school et death moderne.
Après un premier album prometteur, que penser de ce second opus sorti fin 2018 via Dark Descent Records ?

Arborant un artwork dérangeant et apocalyptique, la galette s'articule autour de 8 titres massifs et malsains sur plus de 3/4 d'heure. Tout au long de l'album, on ressent quelques touches Sci-Fi, ambiance fin du monde servant de lien entre les titres qui s'assombrissent au fur et à mesure de la tracklist.
En introduisant l'album par le titre éponyme, les finlandais glacent l'ambiance dès les premières notes s'imposant à la suite d'un effet venteux digne du pire no man's land dans lequel nous ne souhaitons pas errer ! Riffs lancinants et dissonants accentuent cette ambiance malsaine accompagnés d'un chant d'outre tombe et de blasts en mid tempo plus ou moins énergiques, la part belle étant donnée aux frappes lourdes et assommantes.
L'écoute de l'album plonge l'auditeur dans les abimes de la noirceur par un son globalement caverneux et old school.
Bien que l'album soit clairement death, on note, cependant, une technique de composition musicale empruntée au black métal et au Doom par l'emploi des plans lourds et répétitifs. Le chant, sombre et mélancolique, n'inspire pas la sérénité et accentue cette plongée dans les tréfonds du mal.
Bien embarqué dans cette descente aux enfers, la torture tend à son paroxysme avec ''Forlorn Burial'' qui offre le titre le plus malsain du disque avec son riff lancinant et torturé. Il découle sur les deux derniers morceaux de l'album qui n'offrent guère plus de réjouissance, ''Begetter of Doom'' et son intro orientale nous ramenant au temps des pharaons et le mastodonte de plus de 10 minutes ''Starless Event Horizon'' qui nous plonge dans le néant.

A la première écoute, ''Impetus of Death'' peut sembler peu innovant et pourtant, en s'accrochant, il est très prometteur et offre une noirceur rarement entendue. Il monte d'un cran le niveau des finlandais qui marient parfaitement les sous-genres du metal extrême pour donner à leur death metal une couleur aussi sombre que malsaine.

Tracklist :

1. Impetus of the Dead 06:20
2. Sortilege 05:33
3. Endless Plains of Dust 05:15
4. Graveborne 04:31
5. Paroxysmal 03:26
6. Forlorn Burial 05:50
7. Begetter of Doom 04:32
8. Starless Event Horizon 10:25
CORPSESSED
Plus d'infos sur CORPSESSED
Death Metal