Imperium Romanum
Enora
Journaliste

METAL DE FACTO

«« Imperium Romanicum », un premier album tout à fait prometteur pour Metal De Facto qui s'attire la sympathie des fans par leur fougue »

10 titres
Power Metal/Heavy Metal
Durée: 52 mn
Sortie le 22/11/2019
598 vues

Metal De Facto est un jeune groupe de Heavy/Power Metal venu de Finlande dont l'idée est née de l'esprit du guitariste de Dreamtale, Esa Orjatsalo, qui invite rapidement Sami Hinkka d'Ensiferum à se joindre à lui pour un album sur le thème de la Rome antique. Avec le chanteur Mikael Salo, ils montent d'abord un groupe de reprise : Trio de Facto ; puis le claviériste d'Everfrost, le guitar hero finlandais Mikko Salovaara et le batteur Atte Marttinen complètent Metal De Facto dont le premier album, « Imperium Romanum » est enfin disponible !

Si vous aviez eu le plaisir d'assister au concert acoustique d'Ensiferum à La Machine du Moulin Rouge en décembre 2018, vous aviez pu découvrir le Trio de Facto et vous familiarisez avec leur énergie solaire du frontman, Mikael Salo, qui se retrouve pleinement sur ‘The Conqueror', entre Power et Heavy ! Plus lent, un peu old school, et fédérateur, ‘Legionnaires' Oath' est un titre efficace où le mixage permet de mettre en avant la batterie de Atte Marttinen. Et voici qu'arrive à point nommé la trépidante et galopante ‘Naturalis Historia' qui vous donnera sans doute une furieuse envie d'agiter la tête. Si l'ensemble peut sembler très accessible, ce qui en ressort avant tout est la bonne volonté du groupe et le plaisir de ses musiciens à jouer ensemble. ‘Inferno' permet au clavier de Benji Connelly d'enfin occuper une place de premier rang, dominant même ses camarades aux guitares, et se partageant la vedette avec le bassiste d'Ensiferum sur ce titre plus lent. C'est ensuite avec une proposition dansante et foncièrement joyeuse que Metal De Facto poursuit sur sa lancée avec ‘Bacchanalia' !

A mi-parcours, le groupe Metal de Facto risque d'en surprendre plus d'un avec ‘Echoes in Eternity' une chanson douce et calme qui sort plutôt du sentir battu de la power ballade, et on ne va pas s'en plaindre. Le groupe joue le jeu à fond puisque ‘Colosseum' démarre dans une ambiance de jeux du cirque avec les hurlements d'une foule en arrière-plan, hurlements auxquels répondent les guitares d'Esa Orjatsalo et Mikko Salovaara, rivalisant d'ingéniosité avec le clavier mais aussi et surtout avec la basse de Sami Hinkka. L'atmosphère théâtrale qui se ressent sur ‘Ides of March' renvoie directement à un grand événement qui a lieu à cette période en 44 avant Jésus Christ : l'assassinat de Jules César. Techniquement très soignée, ‘The Ascending of Jupiter' souligne la qualité musicale dont Metal De Facto semble tenir à faire faire preuve sur ses compositions. Solennelle et énergique, ‘Germanicus' est une conclusion tout à l'honneur du groupe.

« Imperium Romanicum » est un premier album tout à fait prometteur pour la suite de la carrière de Metal De Facto qui saura sans doute s'attirer la sympathie des fans par leur côté détendu et débordant de fougue ! Une nouvelle génération de groupe de Power/Heavy est visiblement prête à prendre la relève au Nord de l'Europe.


METAL DE FACTO
Plus d'infos sur METAL DE FACTO
Power Metal/Heavy Metal