SOEN
Plus d'infos sur SOEN
Metal Alternatif
Chroniques
Lykaia
2017

Imperial
The Bruce 666
Journaliste

SOEN

«''Imperial'' est plus abouti encore que ''Lotus ''ce qui place la barre très haut ! Un disque qui comptera parmi les sorties marquantes de 2021 !»

8 titres
Metal Alternatif
Durée: 42 mn
Sortie le 29/01/2021
1351 vues
SILVER LINING RECORDS

SOEN est devenu un groupe qui compte avec sa propre identité musicale dans le domaine du Métal progressif et cela dès leur troisième album (''Lykaia'') paru en 2017.

En effet, après un premier album (cognitive paru en 2012) très (trop diront certains) proche de Tool, SOEN a évolué vers un métal plus planant avec des plants de guitare magnifiques dès leur deuxième offrande (''Tellurian'' sorti deux ans plus tard) pour atteindre la consécration avec ''Lykaia''.

La question qui se pose avec ce nouvel opus est de savoir si SOEN peut dépasser le chef d’œuvre qu'est ''Lotus'' leur précédent disque qui a marqué l'année 2019 avec des pépites tels que 'Opponent', 'Martyrs' ou bien le sublime tittle track 'Lotus'.

Gatés que nous sommes, nous avons eu droit à deux singles avant la sortie d'IMPERIAL''.

Le premier single extrait de l'album, 'Antagonist' est accrocheur avec un riff plaisant et un refrain bien travaillé qui reste en tête. Une véritable réussite ! A voir le clip façonner comme un JT d'une chaîne d'info avec les paroles de la chanson qui défilent en bas de l'écran comme si c'était des news. L'idée est originale et vaut le coup d’œil.

Le deuxième single s'intitule 'Monarch.' Petite anecdote au passage, on observera la marque de fabrique du groupe qui nomme toutes ses chansons en un seul mot, why not ? Revenons à 'Monarch' qui démarre, après une courte intro composée par un bruit de sirène, sur la batterie du fameux Martin Lopez (ex-Opeth, ça le fait sur le CV non?) auquel vient se greffer rapidement un riff délicieux dont le groupe est coutumier. Le refrain fonctionne également très bien à l'image de celui d''Antagonist'. Le groupe sait alterner à la perfection des passages heavy avec des moments plus calmes.

Après ces deux singles de haute volée on était en droit de se demander si le reste de l'album allait confirmer les attentes ou pas que l'on pouvait placer dans ce nouvel opus. Je ne vais pas ménager le suspens plus longtemps la réponse est OUI!

Parce qu'on se replonge volontiers dans l'atmosphère prog et planante du groupe portée par la voix envoûtante de Joel Ekelöf qui transmet une réelle émotion, parce que le jeu de batterie de Martin Lopez est non seulement technique mais également hypnotisant, parce que SOEN place de temps à autre un solo Pink Floydien qui me fait fondre, parce que c'est beau à en pleurer et que peu de groupes procurent ce genre de sensation, PARCE QUE !!!

A l'image des deux premiers singles cités plus haut, 'Lumerian', 'Deceiver' et 'Dissident' sont des morceaux rentre dedans (façon de parler hein on n'est pas sur du Death Brutal mais plutôt sur du riff heavy connoté Métal alternatif) toujours entrecoupés ça et là de passages plus posés.

Avec 'Illusion' et 'Fortune' le groupe cherche à nous bercer et il y parvient brillamment. Le son de la guitare est juste sublime. Une ambiance feutré réussi.

Le titre le plus audacieux est sans conteste 'Modesty', de part ces sonorités novatrices que ce soit l'intro qui flirte avec le trip-hop (non ce n'est pas un gros mot et on se détend j'en vois déjà paniquer, c'est l'histoire de quinze secondes) ou bien des orchestrations bien senties.

On peut donc sans trop prendre de risque prétendre que ce disque comptera parmi les sorties marquantes de 2021 ! Je m'avance en disant qu'il est plus abouti encore que Lotus ce qui place la barre très haut j'en conviens.