Ikuisen Talven Sarastus
Enora
Journaliste

KAAMOS WARRIORS

«« Ikuisen Talven Sarastus », un premier album trop court mais de toute beauté, mélodique et sensible, évocateur et puissant»

8 titres
Nordic Dark Metal
Durée: 23 mn
Sortie le 15/02/2019
463 vues

La Finlande est décidément LA terre du Metal, mais ce n'est pas pour vous parler d'un des grands noms de la scène finlandaise que nous sommes ici aujourd'hui. Kaamos Warriors est un duo formé en 2018 et qui dévoile son premier album, « Ikuisen Talven Sarastus » via Inverse Records dans une veine Dark Ambient/Black atmosphérique.

Le premier morceau porte le nom du groupe et pose en quelques secondes le décor obscure de cet album. Une ligne de guitare lancinante apparaît et croît au point d'occuper tout l'espace et de même effacer la voix. Si la rythmique renforce le côté lancinant du morceau, elle se contente majoritairement de suivre la ligne mélodique, alternant entre la guitare et le clavier. Impossible de ne pas se mettre à agiter la tête sur ce titre ! ‘Talventuoja' est une chanson plus proche du Black à proprement parler et qui oscille entre une violence quasi-industrielle qui peut rappeler l'ambiance des dernières créations de Samael et des passages légers et aériens. Kaamos Warriors a donné sa ligne directrice et s'y tient avec talent, à l'image de ‘Winter Eternal' qui remportera l'adhésion du public avec simplicité. Les amateurs de groupes comme Primordial apprécieront sans doute de retrouver quelque chose de l'énergie brute du groupe dans les propositions musicales du groupe finlandais.

Le timbre sec du frontman, parfois doublé d'une seconde ligne vocale, donne l'impression de flotter au dessus de la composition instrumentale, évoquant certains titres d'Inquisition, comme sur ‘Aaveet'. Arrive ensuite le surprenant et planant ‘Immortals' qui contraste terriblement avec ce que le groupe a pu proposer jusqu'à maintenant mais qui témoigne également de leur ouverture d'esprit et de la richesse de leur univers musical. L'auditeur se laissera emporter sans peine par ‘Tyhjyys' dont une force mystique semble se dégager. Le principal reproche qu'on peut faire à l'album est la durée des morceaux dont pas un ne dépasse les deux minutes, ce qu'on regrette d'autant plus que davantage de longueur permettrait d'ancrer plus solidement l'atmosphère de « Ikuisen Talven Sarastus ». ‘Secrets of Stars' est plus nuancé et sonne comme une prière à la nuit. Kaamos Warriors semble nous avoir entendu puisque l'album s'achève sur le morceau éponyme de plus de quatre minutes !

« Ikuisen Talven Sarastus » est un premier album auquel on ne peut reprocher que sa durée bien trop courte pour nous satisfaire. Kaamos Warriors signe ici une création de toute beauté, mélodique et sensible, évocatrice et puissante. Le ton est donné dès le premier morceau et la transe se poursuit jusqu'à la dernière seconde.


KAAMOS WARRIORS
Plus d'infos sur KAAMOS WARRIORS
Nordic Dark Metal