Every Trick In The Book
The Effigy
Journaliste (Belgique)

ICE NINE KILLS

«Cet album va à l'essentiel avec une quasi totalité de hits. »

10 titres
Metalcore/Melodic Groove Metal
Durée: 38 mn
Sortie le 28/10/2016
3667 vues
Ice Nine Kills est un groupe de metalcore de la région de Boston formé en 2006. Le nom du groupe provient du roman de science fiction "Cat's Cradle" de Kurt Vonnogut. Le groupe a déjà quatre albums ainsi que trois ep's dans sa discographie. Ce nouvel album est sortit en décembre 2015 aux Etats Unis mais arrive chez nous avec quelques mois de retards ce 28 octobre.

"The Nature Of The Beast" qui débute l'album est assez étonnant, nous entrons de plein-pieds dans une comédie musicale avec chant expressif mélo-dramatique sur fond de piano et orchestre et ce jusqu'à un premier refrain qui enchaîne sur l'arrivée des guitares pour des couplets qui déferlent avec violences avant de retrouver un chant hyper mélodique. Etonnant, il n'y a pas d'autres mots. Oser une orchestration et une influence de comédie musicale sur du metalcore pour un titre qui ne quittera plus vos oreilles une fois que vous l'aurez apprivoisé, c'est un pari risqué mais réussi.

Une ambiance particulière annonce "Communion Of The Curse" avant un ouragan de guitare, scream et saccades en tout genre, le tout guidé encore une fois par un relent de comédie musicale et un refrain hyper accrocheur. Il en est de même pour "Bloodbath And Beyond" qui se prend au jeux du piano et orchestre enchaîné par un titre speedé au refrain que l'on garde en tête encore une fois. Il est clair après trois titres dans la même veine que le groupe a trouvé sa formule et s'en sert à tout va s'en en redouter l'outrance.

Et c'est là que "The Plot Sickens" vient contredire les trois titres précédents en se passant de tout les artifices rajoutés. Typiquement metalcore, ce titre est raccoleur au possible, refrain mélodique, break qui calme le jeux, solo de guitare avant de repartir de plus belle. Les refrains sont comme pour tout les titres de l'album radiophonique au possible, dans le bon sens du terme.

"Star Crossed Enemies" nous embarque dans une série télévisée pour adolescents. Ce morceau est tout gentil, le genre a faire craquer les filles, il fallait bien que ça arrive Ice Nine Kills étant aussi ce genre de groupe. Que l'on aime ou pas une chose est certaine, ce titre est bien construit. Pour "Me Myself And Hyde" retour à la formule du début, violence, orchestration, alternance de screams et de mélodies. C'est dans ce style que le groupe est le plus fort, le groupe fait mouche avec de très bonnes parties de guitares.

"Alice" se place plus dans une ambiance moderne pendant les couplets avec toujours ce sens de la mélodie dans les refrains pour qu'ils restent gravés dans la tête de l'auditeur toute la journée. "The People In The Attic" est plus traditionnel. Un bon titre dans le style sans rien d'originalmais qui se laisse apprécié.
Nous arrivons à ce que certains prendront pour le point faible de l'album "Tess-Timony", le titre pour midinette par excellence. Alors qu'en penser ?
Et bien malgré le cliché que représente ce titre, il a bien sa place dans l'album, une fraîcheur douce ne peut faire de mal à personne.

Pour rejoindre le tout dernier titre "Hell In The Hall Ways" près d'une minute de son d'ambiance avant que le titre ne prenne réellement vie pour nous donner à lui seul le résumé de ce "Every Trick In The Book".

Ice Nine Kills n'est pas le genre que j'affectionne en temps normal, je leur tire d'autant plus mon chapeau d'avoir réussi a me convaincre. Cet album va à l'essentiel avec ces dix titres, pas de remplissage inutile, une quasi totalité de hit, nous pouvons être rassuré sur le succès du groupe et nous satisfaire d'avoir enfin disponible sur notre territoire ce bel album.
ICE NINE KILLS
Plus d'infos sur ICE NINE KILLS
Metalcore/Melodic Groove Metal