Hospodi
Herger
Journaliste

BATUSHKA

«Un album différent mais plus accessible et bien meilleur !»

10 titres
Black/Doom Metal
Durée: 45 mn
Sortie le 13/07/2019
221 vues
Batuskha revient avec ce deuxième opus nommé ''Hospodi'' sous le label Metal Blade Records.

Le groupe polonais s'est fait connaître pour sa musique forte de ses performances scéniques mais aussi pour des raisons extra musicales dont vous connaissez certainement les tenants et aboutissants. Ici, nous allons parler de l'album composé par le chanteur Bartlome Krysuik.

On peut se demander ce que va donner ce deuxième opus dans ce contexte. Il faut savoir que sur leur premier album, la majorité des titres étaient composés par le guitariste, fondateur du combos polonais.

Pour ce nouvel opus, le compositeur n'est pas le même et cela se ressent. Si vous aviez apprécié leur style jusque là, vous allez peut-être vous sentir décontenancé par ces nouvelles réalisations, mais elle n'en sont pas moins bonnes.

Les précédentes compositions étaient basées sur un Black Metal virulent et quelque peu classique avec des références occultes et au mysticisme orthodoxe. Ce nouvel opus conserve les mêmes influences mystiques mais fait usage de samples faisant référence à l'univers religieux Orthodoxe afin de le transformer en messes occultes.

On entend des cloches et des chants typés grégoriens incantatoires. Il suffit d'écouter''Wozglas'' pour être transporté dans cet univers particulier.

Ces dernières compositions se veulent plus mélodiques et moins agressives, mais gagnent en puissance. Les riffs sont plus intenses joués en mid tempo. On peut citer le très bon titre ''Dziewiatyj Czas'' qui en est le parfait exemple. Le groupe sait aussi se faire plus énergique avec des passages plus fougueux et virulents comme c'est le cas sur ''wievzernia'' ou encore ''Piewyj Czas''.

Ces titres possèdent un côté majestueux dû aux riffs, mais également grâce aux choeurs prenants et grandiloquents qui pourront rappeler Dimmu Borgir sur son dernier enregistrement ''Eonian''. Nous retrouvons tous ces éléments bien exécutés et parfaitement maîtrisés sur ''Polunznica''.

Vous l'aurez compris, l'ensemble de l'album a été conçu dans une ambiance qui se veut forte et prenante, tout en conservant ce côté sombre de leur débuts.

''Utrenia'' possède de beaux passages mid tempo parfois plus lourds, une partie ambiante et nous surprend par la qualité des screams haineux et vraiment écorchés, soutenu par un chant narré incantatoire. ''Tretij Czas'' est notamment marqué par cet aspect sombre.

On terminera cette chronique par le meilleur, ''Liturgiya''. De forts relents Post Black Metal proposant des mélanges de guitares quasi Sludge et des moments plus lancinants.

Pour les fans, il faut savoir que les membres dissidents du groupe ont produit eux aussi un opus qui est sorti fin mai. Il se rapproche énormément de leur premier méfait. A chacun de se faire une opinion qui lui est sienne, mais ce deuxième opus du Batushka officiel est loin d'être mauvais.

Un album différent mais plus accessible et bien meilleur !
BATUSHKA
Plus d'infos sur BATUSHKA
Black/Doom Metal