Home
Carmziofa
Rédacteur en Chef

BILE

«Avec ''Home'', Bile nous livre 4 brulots rock teintés d'un esprit punk contestataire avec une vraie personnalité audacieuse et insolente. Fuck yeah !»

4 titres
Punk Rock
Durée: 14 mn
Sortie le 06/04/2020
1198 vues
AUTOPRODUCTION

Bile se forme à la fin 2017, à Paris. Pour chacun de ses membres c'est une première, après quelques tentatives adolescentes pour former un groupe. Après plusieurs mois d’expérimentation sonore entre Paris et un studio d’enregistrement à Caen, BiLE fait ses premières armes dans les bars, des squats et des festivals de la région parisienne, avant d’étendre ses horizons à l’échelle française et européenne : entre 2019 et début 2020, ils propagent leur amour du riff vindicatif et du voyage en camionnette en Allemagne (Erlangen, Berlin), en Belgique (Namur, Charleroi) et au Royaume-Uni (Londres). BiLE fait des bornes comme on fait ses gammes.

Composé de Aline au chant, Ange à la guitare, Victor à la basse et Slimane à la batterie, Bile déploie un punk-rock brut à la frontière entre le "On parole" de Motorhead et le "Get Some Go Again" du Rollins Band. ''Home'' est leur première production, un EP tout en puissance et force.

Les premiers riffs de ''G.H.B.'' balance toute leur hargne complété par un chant en partie en mode "spoken words" qui sent bon la contestation. Aline scande ''Great Horses Bakery, Je crois que mon sang a tourné, Great Horses Bakery, Est-ce que j’ai l’air d’être morte ?, Great Horses Bakery, Mais où est passé mon cerveau ?" avec une grande efficacité. Incontestablement un titre taillé pour le live.

La personnalité ni punk, ni rocker, ni skin de Bile transpire dans les 4 titres de cet EP. C'est cette particularité qui rend la musique de Bile unique avec un ADN propre. Il suffit pour cela de poser les oreilles sur ''My Friends'' (seul titre en anglais de l'EP), ses guitares aux riffs distordues et aux changements de rythme efficaces ou sur ''Parias" qui dénonce les conditions de vie dans les squats.

Notre coup de coeur va à ''Lâchez les chiens''. Au-delà du texte contestataire qui dénonce la mainmise de nos sociétés par les politiciens, les riffs amenés par Ange sont impactant et nous rappellent un The Edge en mode survitaminé. Les changements d'atmosphères et les breaks renforcent la puissance rythmique du titre.

Avec ''Home'', Bile nous livre 4 brulots rock teintés d'un esprit punk contestataire avec une vraie personnalité audacieuse et insolente. Fuck yeah !