Hellequin
United Rock Nations

ENEMY OF THE ENEMY

10 titres
Groove Metal
Durée: 47 mn
Sortie le 05/03/2013
3232 vues
ENEMY OF THE ENEMY, Quelle joyeuse découverte !!!

Ce Quatuor originaire de la région parisienne (Choisy-le-Roi) produit une musique Groovy,Funky avec une bonne dose de Métal depuis pas loin de cinq ans. Après un EP de 4 titres autoproduit « Klebz Back » parut peu après leur formation,ils remettent le couvert 2 ans plus tard avec un Opus 8 titres cette fois-ci appelé « Garbage Society ».

Le groupe prouve sa superbe en partageant d'ailleurs la scène avec des groupes comme Black Bomb.A ou encore Aqme.
Ce n’est que trois ans plus tard que sort « Hellequin », premier album produit par Stéphane Buriez (LoudBlast) qui voit le jour et tente d’imposer le style du combo à la face du monde.

Un style particulier, il faut bien le dire mais qui ressemble ,à mon sens ,au célébrissime « Suicidal Tendencies » de la grande époque. Le groupe pratique une musique très libérée mais suivant une ligne directrice assez précise tout de même. Le groove est à la fête et la majeur partie des morceaux présentés sur cet album sont très axés sur des rythmiques lourdes et groovy.
Le chant tenu par Adrian « Kal» Cavalier est l'âme de ce projet.

Hargneux et basé sur un grain thrash, il se couple assez souvent avec des phrasés hip-hop au flow Rap maîtrisé et bien intégrés. Ce double jeu de style apporte un air d’originalité aux compos et varie considérablement les morceaux comme sur « Farm Boy » , « Dangerous species » ou encore « This Is The Gift »

ENEMY OF THE ENEMY préfère clairement jouer sur les ambiances. Le jeu de guitare tenu par Nicolas « BnV » Benedetti oscillent entre riffs lourds et leads bourrés d’effets qui installe à lui seul des atmosphères connu chez « Pantera » comme ce « Angels Can Die ». Côté basse/batterie tenu par César « ZarC » Boishus et Fabien « Boufa » Grunzweig,on retrouve un fort impact sur l’ensemble des compos.

Tout ce beau monde fait vibrer l'Opus à grand coups de lignes ronronnantes et de rythmes Groovy vraiment prenant.
Les fans présent sur leurs différentes scènes doivent facilement « headbangés » quand les sons tel que « Oh Glory », « Dangerous Species » et autres « Beast .

Avec ce 10 titres « Hellequin », ENEMY OF THE ENEMY reste direct et le fait très bien. Leur style est là, reste super entraînant et s'écoute en une fois sans se lasser. Mais voilà quelques erreurs subsistent dans ce « Hellequin ». Amateur de guitares, le groupe n'en dispose que d’une seule. En effet certaines parties pourraient être plus enrichies et plus violente afin d'arrondir clairement cet album. A l'heure ou je vous parle, on m'annonce la reformation du célèbre « RATM ». Les gars, je vous verrai bien en première partie et franchement si c'est le cas, appelez-moi.
ENEMY OF THE ENEMY
Plus d'infos sur ENEMY OF THE ENEMY
Groove Metal