Furyborn
Fred H
Journaliste

CHAOS MAGIC

«Bon pas en avant par rapport à la rondelle précédente. Malgré tout, il reste encore quelques marches à gravir pour se démarquer des autres groupes oeuvrant dans le même registre. Rendez-vous au prochain épisode.»

11 titres
Symphonic Power Metal
Durée: 46'11 mn
Sortie le 14/06/2019
376 vues
FRONTIERS MUSIC SRL
Au début des années 2010, alors qu'il est en tournée en Amérique du Sud, l'ex gratteux de Stratovarius, Timo Tolkki, découvre par hasard la vocaliste chilienne Caterina Nix (membre de Aghonya, combo du cru, qui a déjà commis une galette « Oxygen » en 2008). Les deux ne tardent pas à s'associer et livrent le premier opus (au résultat mitigé) de Chaos Magic. Dans la foulée, le finlandais intégrera la miss au second album de l'opéra rock de son projet Avalon.

Pour cette deuxième galette, intitulée « Furyborn », la sud-américaine a tout rebooté. Exit le sieur Timo et welcome à Nasson. La demoiselle a choisi de collaborer avec ce compatriote producteur/muzicos multi-instrumentiste/chanteur. Pour l'épauler, Caterina Victoria Torrealba Carrancá (de son vrai nom) a aussi recruté une toute nouvelle équipe composée de Hermaunt Folatre et sa 4-cordes, Carlos Hernández aux baguettes et Franco Lama aux machines. Clairement, la jeune chanteuse (34 piges cette année) a voulu se libérer de son ancien comparse pour offrir sa propre vision musicale. Avec cette équipe (rajeunie) 2.0, on ne s'étonne donc pas que ce mélange de heavy mélodique, d'arrangements symphoniques et de métal alternatif, se veuille plus énergique et moderne (l'opener 'You Will Breathe Again') que son prédécesseur. Le mix, confié au danois Jacob Hansen (Volbeat, Pretty Maids) est à la hauteur et va totalement dans ce sens. Quelques riffs lourds ici ('Throw Me To The Wolves') et de petites touches d'électro par-là (l'entraînant et très bon 'Like Never Before') rendent l'ensemble parfaitement efficace.

Personne n'est surpris non plus que le joli organe vocal de Cat soit bien mis en avant. Sa prestation est plutôt agréable. Cette voix limpide, douce et suave (le slove 'I'd Give It All', le tranquille 'My Affliction') ou puissante (l'accrocheur 'I'm Your Cancer'), est évidement un atout majeur. La chilienne a également convié plusieurs invités. Se succèdent alors Tom Englund des suédois d'Evergrey sur l'excellent titre éponyme (le choc des 2 voix est parfait), l'espagnole soprano et ex-Sirenia … Ailyn Gimenez ('Bravely Beautiful'), le hurleur de Rainbow/CoreLeoni/ex-Lords of Black … Ronnie Romero (le TERRIBLE 'Path Of The Brave') et enfin l'italien claviériste Mystheria (Bruce Dickinson, Vivaldi Metal Project) qui vient poser quelques notes (la ballade 'Beware Of Silent Waters'). Nasson Corbalan Prudant (de son blase complet) apparait lui aussi derrière le micro le temps d'un morceau ('Falling Again').

Qualitativement, ce « Furyborn » de Chaos Magic feat. Caterina Nix est un bon pas en avant par rapport à la rondelle précédente. Malgré tout, il reste encore quelques marches à gravir (peut-être un peu plus de personnalité et de variations dans le chant) pour se démarquer des autres groupes oeuvrant dans le même registre. Rendez-vous au prochain épisode.

CHAOS MAGIC
Plus d'infos sur CHAOS MAGIC
Symphonic Power Metal