PARIS WILL NOT BURN
Plus d'infos sur PARIS WILL NOT BURN
Metalcore / Hardcore

From Feather To Stone
Maitre Jim
Journaliste

PARIS WILL NOT BURN

«L'énergie crue des débuts, la maturité des compos, la technicité du métal, la puissance du hardcore... le compte est bon pour ce 1er EP!»

4 titres
Metalcore / Hardcore
Durée: 13 mn
Sortie le 17/05/2017
4407 vues
AUTOPRODUCTION

Quel plaisir d'avoir ce bon son métal / hardcore à quelques stations de métro ! Les parisiens de Paris Will Not Burn ont sorti leur 1er EP ‘From Feather To Stone' il y a quelques mois déjà, mais il n'est jamais trop tard pour un peu de metalcore bien de chez nous. Avec en prime une belle pochette avec une belle plume qui rappelle le dernier album de The Ghost Inside. Un clin d'oeil, les gars?
« Le metalcore est un genre dérivé du heavy metal et du punk hardcore ». C'est Wikipédia qui le dit, donc c'est vrai. Sur cet EP, PWNB en fait une très belle démonstration puisque le groupe affiche clairement ses 2 grosses influences. Du métal et du hardcore. Et c'est plutôt intéressant d'arriver à associer les 2, et d'éviter ainsi de tomber dans le cliché que le style impose un peu trop souvent. Vous savez… passages heavy limite brutaux, breaks mélo limité émo…. Et un peu d'électro par-dessus, histoire de donner du liant.


Là on est face à une énergie brute et des morceaux très directs. On garde la même agressivité de la voix et les rythmes soutenus durant tout ce petit quart d'heure d'écoute. Les compos sont de bonne qualité pour un 1er EP. Côté production, on a encore un son un peu cru sur les guitares, rappelons que les 4 titres sont autoproduits. Mais l'ensemble est vraiment plaisant car on ressent l'authenticité des débuts et pourtant déjà une belle maturité dans l'écriture.


Musicalement, PWNB propose du hardcore teinté de métal ou du métal peinturluré de hardcore. Au choix. Sur Straight Into The Void et From Feather To Stone (titre de l'EP), on est plutôt côté métal. De beaux riffs mélodiques, une rythmique d'ensemble assez lourde, quelques pointes de guitares stridentes, et au final des compos assez techniques.
Tandis que sur Drag You To Hell et Here As Brothers, on retrouve une construction plus directe, plus rapide, bref plus hardcore. Et les grosses back vocals y sont aussi pour beaucoup. Bien sûr, quand les guitares qui se dédoublent, que les riffs plus stridents apparaissent et que le rythme s'alourdit on sait qu'on n'est plus très loin du métal.


Bref, on perd un peu ses repères avec From Feather To Stone. Mais pour ce style, c'est plutôt bienvenu. Ça change et c'est pas mal du tout. En tout cas, c'est une belle découverte et d'ailleurs je serais curieux de voir les retrouver en live. J'ai bien envie de voir comment les gars balancent leur son et leur hargne sur scène. Alors svp dépêchez-vous de leur trouver un batteur ; je crois savoir qu'ils sont en recherche…