THERE'S A LIGHT
Plus d'infos sur THERE'S A LIGHT
Post Rock

For What May I Hope ? For What Must We Hope
Carmziofa
Rédacteur en Chef

THERE'S A LIGHT

«Avec ''For What May I Hope ? For What Must We Hope'', There's A Light réussit un chef d'oeuvre post-rock expérimental profond et intense ! »

11 titres
Post Rock
Durée: 60 mn
Sortie le 10/12/2021
269 vues

There's A Light revient avec un deuxième album et une nouvelle signature via Napalm records. Fondé en 2011 en tant que projet de studio par David Christmann (guitares) et Jonas Obermüller (claviers), les allemands sont rejoints par Andreas Richau (chant/basse) pour enregistrer leur premier EP, ''Khartoum'', en 2012. En 2013 Jan Luftner (batterie) et Markus Dold (guitare) ont complété le line-up. Après quatre ans de travail, le groupe a sorti son premier album auto-produi, ''A Long Lost Silence'' en juillet 2018.

'Within The Tides' 'est un titre de 7 minutes absolument jouissif ! Les guitares aériennes s’imbriquent à la perfection avec des gimmicks groovy, le tout dans une progression instrumentale magistrale qui aboutit à un mur de guitares final intense. Dès les premières notes, le post-rock de There's A Light témoigne d'une forte maturité avec cette capacité de jongler avec des atmosphères à la fois mélancoliques et puissantes.

Par instant les mélodies peuvent paraitre sombres comme c'est le cas sur 'Like The Earth Orbits Sun' avec des parties chantées en voix grave et des choeurs quasi-religieux. Nous sommes séduits par la puissance et l'intensité de 'Elpis', un tourbillon musical alternant le calme et la tempête à la fois, enrobé d'un chant mélancolique ! C'est également le cas avec le titre 'Even In The Darkest Place' qui tisse un mur de guitares angoissant enrobé de riffs lourds et parfois chaotiques. Une sorte de final apocalyptique !

Avec ''For What May I Hope ? For What Must We Hope'', There's A Light réussit un chef d'oeuvre post-rock expérimental profond et intense !