Flayed III Empty Power Part
The Effigy
Journaliste (Belgique)

FLAYED

«La nouvel offrande de FLAYED remue les racines du rock tout en suintant une énergie bien moderne ! Indispensable !»

10 titres
Hard Rock
Durée: 43 mn
Sortie le 24/09/2018
1287 vues
C'est avec un grand plaisir que nous retrouvons Flayed. Les Viennois nous avaient totalement convaincu avec leur E.P. précédent « XI Million» et l'arrivée d'un nouvel album complet ne peut qu'aiguiser notre envie de le découvrir.

Ju, Rico, Charly, JP, Rafinet et Renato ne vont encore une fois pas par quatre chemins, l'album déboule avec un premier hit « Homeland » qui annonce la couleur d'un rock enragé, énergique et mélodieux. L'avantage de Flayed est d'être plus que convaincant sur ses interprétations. Les membres y croient tellement qu'ils nous entraînent sans peine avec eux dans chaque titre de l'album. L'orgue Hammond de Rafinet est encore plus délectable qu'à l'accoutumée, il suffit d'entendre des titres tel que « What Is Gonna Happen » ou encore le très énergique « Terry Tales » pour s'en convaincre.

Au nivaux exécution, tout le monde est au point, les parties musicales sont de supers assemblages entre tout les instruments. Les solos de guitares sont délectables et le squelette que forme la basse et la batterie sont d'un solide impossible à ébranler. Mais la plus grande force du groupe est de composer des titres qui, bien que recherchés, possèdent une accroche totale. Les lignes de chant de Renato sont toujours un régal à nos oreilles. Même lorsque le groupe s'attaque au bluesy « Flooded And Blind » qui reste dans les bases du blues bien connues, il nous assène une attractivité comme si nous redécouvrions le genre.

Le titre éponyme « Empty Power Part » reste dans les hauts du lot avec des refrains super accrocheurs sur du mid tempo très groovy et dansant. Ce titre est rejoint dans l'ambiance par le final « Rise Of The King » qui fait lui aussi la part belle au groove qui envoie des pulsions dans vos jambes pour les remuer de plus belle. Il n'y a pas à dire mais Flayed travaille ses titres mid-tempo pour qu'ils restent encastrés dans nos têtes sur le long terme. Cet album se voit donc divisé entre les titres plus marquant dans la mélodie et les arrangements alors que d'autres comme « Glad To Leave » et « Fairy Tale » sont beaucoup plus concentrés sur l'énergie rock.

Réussir un album où rien n'est à mettre de côté est toujours une petite prouesse dans le sens où un seul titre peut parfois amoindrir l'ensemble. Il n'en est rien ici, que du contraire, du début à la fin nous revisitons les sensations des années lointaines avec une production et un son d'une puissance bien moderne qui replace le genre et les sonorités traditionnelles du rock dans l'actualité musicale la plus récente. Ce disque respire l'énergie live du groupe, la conviction y est pour beaucoup. Le groupe se donne à fond et nous apprécions tout particulièrement cette attitude qui sent bon la sincérité et leur amour de la musique. Un seul conseil pour notre part, c'est de se procurer l'album immédiatement sous peine de passer à côté d'un album de rock de grande qualité. Avouez que ça serait dommage.