Shadow realms
Anibal BERITH
Journaliste

FIRESPAWN

11 titres
Death Metal
Durée: 42 mn
Sortie le 13/11/2015
2964 vues
FIRESPAWN nouveau venu sur la scène Death Metal ? Pas tant que çà ! Lassé de faire un peu toujours la même chose dans leur groupe respectif, 5 musiciens suédois ont décidé de fonder cette entité afin de pouvoir créer quelque chose de nouveau et de jouer plus vite et plus dur que d'autres groupes de Death Metal. C'est sur ce postulat que les 2 ex Entombed A.D., LG Petrov (chant) et Victor Brandt (guitare) ont impulsé ce concept accompagné d'Alex Impaler (ex Necrophobic) à la basse et co-lyrics avec Victor, Fredrick Folkare (ex Unleashed) à la guitare et Matte Modin l'excellent batteur de Defleshed.

Conforme à leur devise « Fast decisions, Fast musicians and Fast results. Just pure energy », les suédois ont enregistré cet album en moins d'un mois faisant suite au single prometteur 'Lucifer Has Spoken' sorti en août 2015. FIRESPAWN gardera l'ingénieur son Laurencre Mackrory de ce 1er single à la production de 'Shadow Realms' et confiera l'artwork au célèbre peintre italien Paolo Girardi (Black Breath).

Traitant d'occultisme et d'obscurité profonde le quintette saura s'inspirer des meilleurs (MORBID ANGEL, CANNIBAL CORPSE, POSSESSED, BEHEMOTH, SLAYER) pour délivrer leur propre vision d'un Death Metal brutal et technique s'accordant des passages plus lents et lourds et même un intermède à la guitare acoustique 'Contemplate Death' comme petite pause en milieu de galette.

On ressent donc tout au long des 11 titres la patte suédoise notamment sur 'The Emperor' servant de titre introductif qui par son tempo rapide saura rappeler par moment l'énergie d' HATE ETERNAL tout comme 'Infernal Eternal'. Priorité aux riffs rapides et techniques à l'américaine sur 'Spirit Of The Black Tide', 'Ruination', 'Necromance', 'Ginnunga' et aussi aux passages plus lents et lourds à l'ambiance démoniaque à la BEHEMOTH avec 'Imperial Burning' et 'Lucifer Has Spoken' sans oublier les inévitables soli thrashy à la SLAYER sur chacune des compositions.

Tous les morceaux sont variés et évolutifs et d'aucun ne ressemble entre eux ; 'All Hail' aux riffs plus gras et le titre éponyme privilégiant la mélodie distordue des guitares et le double pédalage.

'Shadow Realms' explore une nouvelle facette du Death Metal suédois mélangeant savamment ce qui se fait de meilleur sur cette planète extrême. Les vétérans qui forment FIRESPAWN n'en sont pas à leur 1er coup d'essai et réussissent une production de haut vol à écouter sans attendre.
FIRESPAWN
Plus d'infos sur FIRESPAWN
Death Metal
Chroniques