LONELY ROBOT
Plus d'infos sur LONELY ROBOT
Rock progressif moderne
Chroniques

Feelings Are Good
Carmziofa
Rédacteur en Chef

LONELY ROBOT

«'Feelings are Good' est un album jouissif qui nous ramène en plein dans le rock progressif des années 80 mélangé à des sonorités pop anglaises. Du très grand Lonely Robot John Mitchell !»

13 titres
Rock progressif moderne
Durée: 61 mn
Sortie le 17/07/2020
713 vues

John Mitchell est un homme au riche héritage musical aussi bien en tant que musicien, chanteur, auteur-compositeur que producteur. Avec des groupes comme Arena, Frost , Kino, It Bites et Lonely Robot, pour n'en nommer que quelques-uns, Mitchell a laissé sa marque sur la scène rock progressive actuelle et a participé à des dizaines d'enregistrements. Il est également un producteur et mixeur respecté, dirigeant des studios Outhouse au Royaume-Uni et travaillant avec des artistes aussi divers que You Me At Six, Enter Shikari, Alter Bridge, Asia, Don Broco, Funeral For A Friend, McFly et plus encore.

Compte tenu du background du personnage, il est clair que nous attendions avec impatience le 4ième album de Lonely Robot après que sa trilogie 'spatiale' se soit achevée en 2019 avec ''Under Stars''. Exit le concept album, John Mitchell nous gratifie d'un ''Feelings Are Good'' riche et varié, ancré dans le rock progressif moderne couplé à de fortes influences pop anglo-saxonne.

Tout au long de cet opus l'esprit de Police et de Genesis est présent à commencer par 'Into The Lo-Fi' avec un son de batterie proche de celui de Stewart Copeland. Le couplet sonne très Police tandis que le refrain se rapproche de l'esprit du Genesis période de 1981 à 1997. Si vous aimez cette période musicale, cet album est pour vous.

Le chant de John Mitchell se rapproche beaucoup de celui de Ray Wilson, le chanteur du dernier album studio de Genesis, ''Calling All Stations''. A ce sujet des titres comme 'Spiders' ou 'Life is a Sine Wave' auraient parfaitement collé à cet album. A ce sujet, dans une interview que John Mitchell nous a consacré, il nous a clairement dévoilé qu'une partie de 'Life is a Sine Wave' lui a été inspiré du titre 'Abacab' de Genesis.

John sait également donner dans la subtilité et la douceur avec le mélancolique 'Crystalline' ou le Pink Floydien 'The Silent Life' doté d'un magique solo de guitare qui nous rappelle Neal Schon (Journey) dans ses albums solo (et plus particulièrement ''Beyond The Thunder'') voire le superbe acoustique 'Grief is the Prive of Love'.

Nous plongeons en plein dans le rock progressif des années 80 avec 'Armour For My heart', 'Suburbia' (et sa rythmique déstructurée) voire 'Army Of One'. Mention particulière pour 'Keeping People As Pets' et son introduction au clavier sorti tout droit d'un Yamaha DX7 à la mode 80 et un refarin très progressif dans l'esprit.

'Feelings are Good' est un album jouissif qui nous ramène en plein dans le rock progressif des années 80 mélangé à des sonorités pop anglaises. Du très grand Lonely Robot John Mitchell !