GREEN DAY
Plus d'infos sur GREEN DAY
Punk Rock
Chroniques

Father Of All…
Seb Gallagher
Journaliste

GREEN DAY

«Tout en restant sur leur lancée, Green Day avec ce très bon « Father For All » viennent nous montrer quelques nouveautés dans leur approche musicale, à découvrir de toute urgence»

10 titres
Punk Rock
Durée: 27 mn
Sortie le 07/02/2020
1050 vues
On ne présente plus les Californiens de Green Day qui comptent à leur actif douze albums, des milliers de concerts, festivals et autres dans plus d’une centaine de pays, des récompenses en veux-tu en voilà, sans oublier des millions de fans à travers le monde. En ce 7 février 2020, les voilà de retour avec un treizième album. Quatre ans après l’excellent « Revolution Radio » vendu à des milliers d’exemplaires, et qui a su se positionner N°1 des charts aux US et dans 10 pays, nos punk américains ont un dur challenge à relever avec « Father Of All… » qui est à coup sûr très attendu par les fans.

A quelle sauce notre trio vient nous exploser les oreilles ?

A mon sens, cet album se découpe en deux parties. La première serait punk pop rock à l’instar de l’éponyme de l’album qui par ailleurs ouvre les hostilités, tout comme les titres qui lui succèdent tels que « Fire, Ready, Aim », « Oh Yeah! » ou encore « Meet Me On The Roof », et malgré des sonorités plus semblables à celle des Weezer, nos californiens nous exposent dans le début de cet opus des titres très qualitatifs.

Pour entrecouper notre première et seconde partie, nous avons « I Was A Teenage Teenager » que l’on pourrait mettre dans la lignée des « American Idiot », mais il y a aussi un très Rock’n’roll mais pas moins intéressant « Stab You In The Heat » qui vous fera danser, sauter et remuer le popotin. Composés d’excellents riffs et de mélodies plus qu’entêtantes, ces deux titres marquent vraiment une transition dans cet album.

Lorsque nous entrons dans la seconde partie de notre galette, nous retrouvons ce que l’on entend de mieux chez Green Day. Un Punk Rock immortel à l’instar de ce groupe qui depuis 1987 nous procure de quoi rassasier nos oreilles de punk rockeur. L’excellentissime « Sugar Youth » vous renverra, pour les plus vieux d’entre vous, à l’album « Dookies », même si ce titre est borderline, et nous ramène 10 ans plus loin avec « American Idiot », la prédominance punk des débuts de notre groupe est bien encré dans ce titre.

Si l’on devait trouver un bémol à cet album, nous dirions sûrement que « Junkies On A High » serait celui-là . Même si tout n’est pas à jeter dans ce titre, il n’est pas, à notre sens, à la hauteur de ce que nos californiens nous ont fait entendre depuis le début de cette écoute.
Relevant le niveau, « Take The Money And Crawl » et « Graffitia » viennent conclure de la meilleure des manières cet album bel et bien punk rock. D’une part, par un titre simple mais pas moins efficace et d’autre part, avec un titre qui fera une nouvelle fois voyager les fans et les connaisseurs du groupe quelques dizaines d’années en arrière.

Cet opus qui, à notre sens, est le digne successeur de « Revolution Radio », rend bien hommage à ce que nos américains savent faire de mieux. Efficace, respectant le format des albums punk c’est à dire moins de 30 minutes (rire), Green Day, avec ce « Father For All… », revient fort et ravira les fans qui attendaient cet album à coup sûr avec impatience.

Track list:
1 - Father Of All…
2 - Fire, Ready, Aim
3 - Oh Yeah!
4 - Meet Me On The Roof
5 - I Was A Teenage Teenager
6 - Stab You In The Heart
7 - Sugar Youth
8 - Junkies On A High
9 - Take The Money And Crawl
10 - Graffitia