BORKNAGAR
Plus d'infos sur BORKNAGAR
Metal Progressif
Chroniques

Fall
Julien Pingenot
Journaliste

BORKNAGAR

«Pour célébrer ses trente années de carrière, Borknagar nous offre un lumineux et envoûtant nouvel album.»

8 titres
Metal Progressif
Durée: 54 mn
Sortie le 23/02/2024
571 vues

Formation cultissime de la scène de Bergen en Norvège, Borknagar fête cette année ses trente ans de carrière. Formation ayant vu passé de nombreuses personnalités importantes de la scène black norvégienne au cours de son existence comme Infernus (Fondateur de Gorgoroth), Ivar Bjornson (Fondateur de Enslaved) ou bien Garm (Fondateur de Ulver) et compte dans ses membres actuel l’incroyable ICS Vortex (Ancien chant clair de Dimmu Borgir et leader de la grandiloquente troupe Arcturus) ou encore Lars A. Nedland (Fondateur de Solefad et chanteur sur le projet de Vindsval (Blut Aus Nord) Ershetu). Véritable berceau de talent, il n’est pas difficile de comprendre pourquoi Borknagar est devenu si incontournable pour la scène et que sa discographie est véritablement passionnante. Et pour souffler cette trentième bougie, Borknagar nous offre son douzième album “Fall”.

Avec ce nouvel album, Borknagar nous invite une nouvelle fois à un majestueux voyage dans les majestueuses immensités nordiques si chères à nos blackeux norvégiens préférés. Mais avec Borknagar, il n’est pas question de l’impitoyable et mordant froid polaire mais bien de faire ressentir au mieux la majesté de ces régions autant enchanteresses qu’inaccessibles…

Borknagar joue un black progressif majestueux, à l’image du morceau d’ouverture “Summits”. Avec cette première pièce de huit minutes, nous plongeons directement au cœur des majestueux paysages nordiques. Porté par un musique lumineuse et grandiose ainsi que le chant tantôt crié tantôt clair du grand Vortex. Le plus martial et solennel “Nordic Anthem” prend la suite et continue sur cette grandiose lancée amorcée avec “Summits”. Et nous sommes à peine au second morceau que la chose qui frappe est le magnifique chant, véritable force du groupe. Nous enchaînons avec le très bon “Afar” puis le sensationnel “Moon” que je trouve particulièrement fantastique et grandiose.

Après ces quatre morceaux, on se rend compte que Borknagar à sa propre formule et s’y tient particulièrement. Des morceaux plus ou moins longs avec une alternance chant black et clair accompagné par un black metal mélodique lumineux et envoûtant. Ne voyez pas cela comme quelconque reproche, au contraire, Borknagar fait se qu’il sait faire de mieux sans jamais devenir redondant. Les norvégiens connaissent leur force et les exploitent au mieux pour nous proposer un album fantastique. Et cette deuxième moitié d’album n’a en rien à rougir de la comparaison. Comme je l’ai dit plus haut, Borknagar sait ce qu’il fait et le fait magistralement bien et puis finir l’album avec l’excellent “Northward” veut tout dire. Avec ce dernier morceau de presque dix minutes, Borknagar renoue un peu plus avec ces racines Black Metal, bien plus présentes dans ce morceau que sur les précédents de la deuxième moitié mais toujours en apportant cette touche de majesté et de grandiose.

Et bien comme vous aurez pu le lire, ce douzième album des norvégiens de Borknagar est une réussite totale pour moi. Envoûtant et majestueux sont deux adjectifs qui me viennent instantanément à l’écoute de “Fall”. Cet album s’écoute d’une traite sans jamais devenir redondant, si bien qu’il est très facile de refaire une écoute dans la foulée et de prendre toujours autant son pied.