Evangelium Nihil
Herger
Journaliste

COMATOSE VIGIL A.K.

«Un album de pur Funeral Doom où les sentiments les plus sombres sont présents.»

4 titres
Funeral Doom Metal
Durée: 71 mn
Sortie le 14/12/2018
1208 vues
Le groupe russe Comatose Vigil A.K nous propose son premier album qu'il a intitulé « Evangellium Nihil ». Ce groupe est en fait issu de la scission du groupe Comatose Vigil dont AK Eizor était membre. Comme son groupe précédent, il joue un style extrême et lourd : le funeral doom.

Le groupe russe reste dans les canons du style. Le funeral doom est le style le plus extrême du doom. Pour les néophytes, c'est un voyage dans les abîmes où les sentiments les plus forts sont présents et il n'y a aucune place pour la faiblesse. Tout est composé à l'extrême, les riffs sont pesants, leur lourdeur est accentuée et mise en avant. Ils sont lents, pas très techniques, mais d'une superbe efficacité, car nous ne pouvons sortir indemnes de leur écoute. Pour trouver plus lourd, nous devons aller vers les groupes de drone tel que Sunn O. Le titre ‘Deus Sterilis' est un bon exemple avec ses guitares cataclysmiques qui feraient passer Candlemass pour un groupe de heavy. Nous pouvons ajouter que les claviers morbides ne font rien pour revenir vers quelque chose de plus joyeux… un peu comme s'il ne subsistait aucun espoir.

L'ambiance dégagée par les quatre titres est vraiment mortifère comme si on se retrouvait au plus profond des catacombes et qu'il n'y avait aucune échappatoire à notre connaissance. De plus, avec des morceaux qui durent une quinzaine de minutes, l'auditeur a bien le temps de plonger dans les ténèbres et la dépression. Le seul problème avec ce style c'est qu'il joue sur une seule ambiance avec des structures répétitives et peu de variété, mais c'est aussi ce qui définit le style et le titre ‘The Day Heaven Fell' qui clôture l'album en est une très bonne illustration qui a en introduction et en conclusion des séries d'arpèges froids qui donnent une petite étincelle d'espoir.

Les voix, pour ne rien arranger, sont dans le même acabit avec des growls caverneux comme ceux que nous retrouvons sur le titre ‘Evangelium Nihil' où chaque passage où les growls sont présents, ils accentuent le côté oppressant des morceaux.

Un album de pur Funeral Doom où les sentiments les plus sombres sont présents.

COMATOSE VIGIL A.K.
Plus d'infos sur COMATOSE VIGIL A.K.
Funeral Doom Metal