Eternal
The Effigy
Journaliste (Belgique)

RAINFALL TODAY

«Un album qui dévoile du potentiel mais auquel il manque encore la maturité pour franchir un palier nécessaire pour devenir grand. »

11 titres
metal
Durée: 38 mn
Sortie le 28/06/2018
2168 vues
SLIPTRICK RECORDS
Dirigeons nous vers la Russie pour rencontrer Rainfall Today. La première démo voit le jour l'année de sa création en 2015. Le groupe composé de Yana Samarina au chant, Alexander Prokhorov et Dmitryi Samsonenko aux guitares ainsi qu' Alexander Korolev aux claviers et programmations puise ses influences aussi bien chez IN FLAMES et DIMMU BORGIR que chez ALICE IN CHAIN ou encore ASKING ALEXANDRIA. 2017 ne verra que la sortie du single « Never Never » mais voici enfin qu'arrive un album complet pour se faire une idée du potentiel du groupe.

C'est par le single sortit il y a près d'un an que l'album débute. « Never Never » possède un riff déjà exploité par KORN et de nombreux autres groupes. Il est indéniable que le tout groove très bien et que l'ensemble pourrait être accrocheur si la ligne de chant se voulait plus recherchée. Le second titre « Hate », bien que légèrement plus lourd, calque son ambiance sur le premier. Les sons de guitares et de basse sont parfait mais la programmation de batterie est malheureusement limite si l'on veut imaginer une vraie batterie. Encore une fois le chant reste très linéaire et ne convainc pas à cause de sa mélodie.

Plus lent et plus posé dans son début, « Gravity » voyage par différentes rythmiques et est assez plaisant musicalement. Malgré une jolie voix et une belle capacité vocale, Yana n'arrive pas à nous convaincre à cause d'une mélodie pas vraiment agréable à l'oreille. Nous passons dans la langue maternelle du groupe avec « To Get Her » (je vous note uniquement la traduction du titre, veuillez me pardonnez). Le titre n'est pas aussi pêchu que les précédents, il est cependant le plus convaincant jusqu'à maintenant. La langue natale sied tout bonnement bien au groupe et on en vient à regretter qu'elle ne soit pas présente tout du long.

« Eternal Emotion » accélère le tempo avec de très bonnes parties de métal moderne. Nous aurions aimé entendre un petit emballement du chant par moment, la voix lisse faisant retomber les passages qui augmentent la tension et c'est bien dommage. Musicalement le titre est vraiment appréciable et bien conçu. Nous passons dans une ambiance plus lourde pour « Life On Mars ». Sur ce titre la voix de Yana colle bien mieux. Plus hypnotique et étrange, nous nous demandons si les reproches fait auparavant ne tiennent simplement pas au fait qu'une voix typée comme celle ci ne convient peut être pas à tout les styles.

Pas mal conçu mais vite lassant, « Headshot » peut aussi être qualifié de bien exécuté mais manquant de charme en mélodie vocale. Nous sommes répétitifs sur le problème, mais uniquement parce qu'il est dommage de sentir un potentiel gâché par ce seul problème. « Deeptown » par contre nous remuera les tripes de par son énergie. La ligne vocale est quasiment ce qu'il faut, la preuve que le groupe peut y arriver et le fera certainement sur un futur album.

Un couplet bien poppy dévoile un « It's Time To New Life » qui bien que plaisant n'arrive pas à décoller. La pop demande un refrain accrocheur pour qu'elle fonctionne et il est dommage de constater que c'est raté de ce côté là. Le slow « The End » clôt l'album avec les mêmes défauts et qualités précédemment cités.

Il est difficile de trancher un avis sur un album qui possède une égalité de bon et de mauvais. Si vous pouvez vous concentrer sur la musique uniquement, vous aurez le plaisir de découvrir des titres bien amenés et vraiment plaisants. Mais l'ensemble reste quoi qu'il en soit, déforcé par ce choix de mélodies vocales rarement accrocheuses et souvent linéaires. Pourtant la qualité de Jana est certaine, mais une aide pour diriger des choix adéquats serait bienvenue pour amener le groupe un cran plus haut. D'autant que ce travers résolu, nous sommes à peu près certain que c'est deux, trois paliers que le groupe franchirait. Nous garderons nos yeux ouvert sur la prochaine sortie en tout les cas.