Roadburn Live
Herger
Journaliste

ENSLAVED

«Un best officiel live de sa période progressive !»

8 titres
Progressive Black/Viking Metal
Sortie le 19/05/2017
9561 vues
BY NORSE MUSIC
Enfin un live pour Enslaved me direz vous ! Pour un groupe qui a environ vingt cinq ans sans enregistrement de concert si on ne compte pas celui réalisé en 2008. Enregistré et filmé en 2015 au Festival De Roadburn en Norvège Enslaved nous propose un éventail de ses morceaux de sa période progressive.

Pour ceux qui ne connaissent pas Enslaved - et vous ne devez pas être nombreux - il s'agit d'un groupe formé en 1991 autour du guitariste Ivar Bjornson et du bassiste chanteur Grutle Kjellson, avec de très bons albums tels que ''Frost'' ou ''Eld'' et surtout à partir de ''Madraum'', le magnifique album ''Monumension''. Enslaved développe un mélange de Black Métal, de progressif et de psychédélique. Ce nouvel album live regroupe 8 titres réussis avec des guests tels que Adalbjorn Tryggvason et Einar Selvik de Warduna ou de Solstafir.

Ces 8 titres couvrent la période progressive du groupe norvégien qui va de l'album '' Monumension'' avec le morceau''Convoys to Nothingness'', à l'album ''Isa'' et son titre éponyme en passant par ''Ritiir''et son titre ''Death In The Eyes Of Down'' et enfin ''As Fire Swept Clean The Earth''.

Par ailleurs, ce concert fait la part belle à l'avant dernier effort réalisé en 2015 intitulé ''In Times'' avec 3 titres qui sont ''Bulding dit Fire'' ''In Times'' ou ''Daylight''. Je trouve un peu dommage que le groupe n'ai pas inclus des titres plus anciens. C'est certainement pour éviter le grand écart entre les différents styles.

Enfin pour clôturer cette galette, Enslaved reprend ''Immigrant Song'' de Led Zeppelin au texte si proche de l'univers du combo norvégien. Cette version est très personnelle et rend hommage à la band à Page et Plant.

Pour ma part, j'ai un faible pour le titre ''Convoys To Nothingness'' certainement parce qu'il provient de ''Monumension'', mon album préféré de la bande à Ivar.

Niveau interprétation, les musiciens sont à la hauteur de leur réputation. Seul bémol, ce sont les problèmes de voix de Grutle dans les parties chantées en screams. En rzvanche, les passages en voix claires sont réussis.

En conclusion, Enslaved confirme les qualités qu'on lui connait. Un Best-of live de la période Progressive du groupe.

ENSLAVED
Plus d'infos sur ENSLAVED
Progressive Black/Viking Metal
Chroniques
E
2017