IN SHADOWS AND DUST
Plus d'infos sur IN SHADOWS AND DUST
Black/Death Metal

Enlightened by Darkness
Shades Of God
Journaliste

IN SHADOWS AND DUST

«Une fois de plus In Shadows and Dust parvient à repousser ses limites pour offrir un album puissant et élégant, « Enlightened by Darkness » porte bien son nom»

9 titres
Black/Death Metal
Durée: 32 mn
Sortie le 21/12/2018
2222 vues
REDEFINING DARKNESS RECORDS

Le 21 décembre n'est pas seulement la date du solstice d'hiver, qui correspond au début de l'hiver astronomique, c'est aussi une date clé pour In Shadows and Dust qui depuis 2015 a pris l'habitude de sortir ses albums ce jour là. 2018 ne déroge pas à la règle et voit le one man band français balancer son nouvel opus, « Enlightened by Darkness », à la différence près que cette fois-ci, In Shadows and Dust collabore avec un label, ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent. Petite immersion dans un milieu froid, hostile, où la magnifique HM-2 tient une place prépondérante.

In Shadows and Dust officie dans un registre Black / Death à tendance old school qui (et c'est là que c'est fort) s'il ne s'encombre pas de superflu, prend tout de même grand soin de travailler les ambiances et atmosphères pour un rendu qui n'a cessé de gagner en efficacité depuis ses premiers pas. « Enlightened by Darkness » c'est 9 titres pour 32 minutes d'un Metal à la fois puissant ('Revenge') et mélodique ('Looking Into The Void') boosté à la surpuissante HM-2 qui donne à la musique d'In Shadows and Dust un son très suédois d'où l'influence old school ne passe pas inaperçue, loin de là. Si effectivement l'agressivité est bien présente ('Deathlike Silence') ce qui ne laisse aucun doute au fait qu'« Enlightened by Darkness » n'y va pas par quatre chemins, on remarque également une sacrée dose mélodique qui vient ponctuer quasiment chaque titre pour lui apporter énormément d'impact. Il suffit de jeter une oreille sur le sublime 'Black Sword' pour comprendre à quel point In Shadows and Dust possède cette faculté à concilier les deux, la violence et la mélodie se lancent ensemble dans un magique pas de deux pour ce qui est l'un des incontournable de cet album. On apprécie tout autant le terrible 'At The Edge of The World' dont l'excellente ligne de basse et le riff principal apportent une touche ultra old school qui est une fois de plus sublimée par un lead guitare des plus mélodique.

Si à cela on ajoute une production en totale adéquation avec la musique, un artwork génial, une ambiance froide et hostile du début à la fin, on obtient un album de grande classe maitrisé de bout-en-bout qui prouve que le Metal n'est pas qu'une histoire de fric mais que c'est surtout une aventure humaine qui répond à une passion. In Shadows and Dust ne serait pas ce qu'il est sans cette passion et l'amour de la musique que possède son géniteur. Vous pouvez écouter mille groupes par an mais seulement quelques uns vous feront de l'effet, on n'ouvre pas la porte à n'importe qui, il faut que cela soit spécial pour que l'alchimie prenne et perdure, pour que les 21 décembre deviennent des rendez-vous à ne pas manquer.

Une fois de plus In Shadows and Dust parvient à repousser ses limites pour offrir un album puissant et élégant, « Enlightened by Darkness » porte bien son nom. Le temps passe, cet homme passionné peaufine son art, lui donne de plus en plus d'importance et on espère vraiment que le 21 décembre 2019 sera synonyme d'un nouveau chapitre de sa vie.