PERPETUAL RAGE
Plus d'infos sur PERPETUAL RAGE
Heavy Metal

Empress Of The Cold
The Effigy
Journaliste (Belgique)

PERPETUAL RAGE

«Perpetual Rage se fait plaisir avant tout, mais du coup en oublie de faire plaisir à l'auditeur»

10 titres
Heavy Metal
Durée: 50 mn
Sortie le 16/06/2017
8454 vues
Perpetual Rage est un groupe d'heavy metal formé en 2009 à Kuopio en Finlande. La formation a vu passer plusieurs musiciens en son sein mais est stable depuis 2014. Nous retrouvons Tomi Viiltola au chant, Ari Helin à la basse ; Petri Hallikainen à la guitare ainsi que Kari Hyvarinen à la batterie. Le groupe joue un heavy metal assez traditionnel, à l'ancienne diront certains. La première démo « Solar Gods » est publiée en 2009. Suivront en 2010 et 2011 les deux démos suivantes « Edge Of Eternity » et « Lady Of Steel ». Un premier e.p. « Aeternus Memoria » voit le jour en 2012.

Lorsque les quatre membres actuels se retrouvent ensemble, la réalisation d'un premier album « The New Kingdom » concrétise la passion de ces amoureux du heavy. Les textes découlent de l'intérêt que portent les membres pour la science-fiction, l'horreur et la vie. Nous retrouvons le groupe cette année pour la parution de leur deuxième album, cette fois signé chez Inverse Records, le bien nommé « Empress Of The Cold Star ».

L'entrée dans l'album se fait par le totalement classique « Dragon Lancer ». Nous retrouvons toutes les marques du heavy des années 80'. le son des guitares, la voix haut perchée et les mélodies typiques de l'époque. Autant prévenir dès le début, si ce genre de voix ne vous plaît pas, celle ci va vite vous fatiguer, par contre si vous y êtes habitué, vous n'aurez aucune difficulté à supporter l'album. Ce premier titre malheureusement possède un refrain très ennuyeux, bref on est assez vite lassé. En second arrive le titre éponyme. Bien plus prenant que le titre d'ouverture, il n'hésite pas à se poser au calme par moment malgré les très bons passages en double pédale. La guitare fait de belle trouvaille de riffs même si ceux ci sont typiques du genre.

« Boundless » possède un je ne sais quoi qui fait penser à Ratt. Et pourtant le groupe ne joue pas du tout dans la même cour. La guitare du refrain y est certainement pour quelque chose. Ce mid tempo possède un très bon solo entre deux répétitions de refrain qui bien qu'assez banal, réussi à accrocher l'auditeur. C'est le plus rythmé « The Creation » qui dévoile le défaut principal de l'album. Les mélodies vocales manquent cruellement d'inspiration. « Mesmeric Silence » et sa longueur n'arrangeront malheureusement pas cet état d'ennui dans lequel on se trouve.

« Evil » rattrape le coup avec toujours dans le classique du heavy de bons passages plus accrocheurs. Une mélodie de chant différente aurait pu donner un bien meilleur titre mais le résultat fait déjà bien plus plaisir. Un petit air de Maiden pour « Mark Of Chaos ». le morceau en lui même est assez agréable à écouter. Bon solo mais encore une fois, si le chant variait mieux ses mélodies, le morceau prendrait bien plus de punch. « Privilege » justement démontre bien que les capacités vocales sont bien présentes, que seul un manque d'inspiration fait rater le coche pour que le groupe soit bien meilleur.

Malgré un départ en double pédale, « Wildfire » variera entre moments plus posés et moments rapides. Le groupe fait montre de savoir faire sur le plan technique. Sur ce point rien à redire. Pour le dernier titre, la guitare acoustique est de sortie. En effet « Silent Sky » est un slow on ne peut plus classique. Tout les gimmicks s'y retrouvent et sommes toute clôture l'album sur une impression positive.

Perpetual Rage se fait plaisir avant tout, mais du coup en oublie de faire plaisir à l'auditeur. L'album est lassant dans l'ensemble malgré de bons plans musicaux très bien exécutés car il est indéniable que les musiciens sont au point. Tomi a une bonne voix, là aussi c'est un point positif qui laisse entrevoir que le groupe possède les moyens d'aller plus loin. Il manque malheureusement cruellement d'inspiration pour l'instant. Mais attendons de voir ce que l'avenir va leur réserver de ce côté là. Pour fans du vieux heavy 80' uniquement.