IRON ANGEL
Plus d'infos sur IRON ANGEL
Power/Speed/Thrash Metal

Emerald Eyes
Sergent Boomer
Journaliste

IRON ANGEL

«Le speed metal allemand d'Iron Angel mise et gagne ! »

11 titres
Power/Speed/Thrash Metal
Durée: 47 mn
Sortie le 02/10/2020
142 vues


Iron Angel nous sert son quatrième album studio : "Emerald Eyes" sous le label Mighty Music !

Deux ans après "Hellbound", la formation speed metal d'outre Rhin refait parler. Cette fois ci, et grand bien nous en fasse, nous n'aurons pas attendu 32 ans pour du sang neuf. En effet, "Hellbound" (2018) est sorti après 32 longues années difficiles pour les membres du groupe, notamment marquées par les décès de Sven Struven en 2008 et Peter Wittke en 2000. Dès sa seconde reformation en 2014, les choses sont plus claires musicalement. Le style est bien défini, une bonne ambiance règne et le résultat est bon.

Et pour rester dans une certaine constante, "Emerald Eyes" se veut percutant et convaincant. Gros riffs, solos vertigineux, rythmes brossés, une voix à la frontière entre le thrash heavy et le power, tout est propre. 'Sacred slaughter' en ouverture du disque nous happe sur le moment. À partir de là et en temps normal, l'album se laissera écouter d'une seule traite. Rien de surfait, juste des morceaux travaillés à leur juste valeur. La voix de Dirk n'est certes pas la même qu'aux débuts du groupe mais s'adapte très bien au temps qui défile. Autre titre notable : 'What We're living For' et ses choeurs sur le refrain qui donneront un "goût" Helloween à l'auditeur. Le groupe sait s'inspirer et le fait même très bien. Les sonorités à la Kreator ou Sodom seront de la partie. Mais ça n'est ni l'un ni l'autre.

En somme, "Emerald Eyes" se classe assez haut dans nos coeurs. Une certaine motivation se dégage de ce disque. Ça n'a pas toujours fonctionné pour le groupe mais à force de travail et malgré les difficultés, il y a une certaine revanche et cela nous fait plaisir pour eux.