ELVENKING
Plus d'infos sur ELVENKING
Melodic Power/Folk Metal

Reader Of The Runes - Divination
Enora
Journaliste

ELVENKING

«La tendance pressentie sur leur précédent album se confirme avec « Reader Of The Runes – Divination » : Elvenking est en pleine ascension et traverse une période faste et créative »

12 titres
Melodic Power/Folk Metal
Durée: 53 mn
Sortie le 30/08/2019
2401 vues

Formé en 1997 en Italie, Elvenking est un groupe de Power/Folk qui a signé dès ses débuts chez AFM Records avec qui ils travaillent encore aujourd'hui, après dix albums. Dix-huit ans après « Heathenreel », leur tout premier opus, et deux ans après « Secrets Of The Magick Grimoire », leur dernière création en date, le groupe reprend du service pour dévoiler « Reader Of The Runes – Divination » !

C'est une ouverture solennelle, empreinte de majesté et portée par une atmosphère ancestrale, mise en valeur par une rythmique lancinante et des voix féminines puissantes que nous propose Elvenking avec ‘Perthro'. Les guitares d'Aydan et Rafahel s'en donnent à choeur joie sur ‘Heathen Divine', véritable composition Power s'il en est et qui s'inscrit étrangement dans les mêmes références que les albums de NorthTale et Twilight Force, sortis il y a peu, laissaient déjà présager. Des instruments plus classiques viennent se superposer à la ligne mélodique de ‘Divination' dans le sillage du violon de Lethien. Quel bonheur de constater que le groupe n'a rien perdu de son mordant et de son énergie ! On agite la tête en s'imaginant déjà à l'un de leurs concerts ! Un peu plus sombre et rythmiquement très entraînant, ‘Silverseal' a tout pour s'imposer comme un hymne du genre aux côtés des morceaux les plus puissants de groupes aux influences Heavy comme Battle Beast.

Plus délié et mélodique, ‘The Misfortune of Virtue' permet de souffler un peu (quoique pas totalement) au cours de cette traversée effrénée de l'univers du groupe italien. Le frontman tient à merveille son rôle, alimentant l'énergie de ses compères qui ne s'accordent pas une seconde de répit et qui bénéficie d'un travail admirable du clavier sur l'ensemble des chansons. Les amateurs de groupes comme Blind Guardian y trouveront avec plaisir de belles références musicales. On peut saluer la performance vocale construite en duo sur ‘Eternal Eleanor' qui met par ailleurs la voix de Damnagora en avant par sa composition et son mixage. ‘Diamonds in the Night' est une courte proposition plus douce et Folk par laquelle on se laisse porter facilement. On passe ensuite à ‘Under the Sign of a Black Star', un titre peut être plus théâtral mais auquel on peut reprocher d'être un peu répétitif.

Ceux qui en doutaient trouveront un petit indice de la présence de groupes de Black dans les références d'Elvenking avec l'introduction de ‘Malefica Doctrine' ainsi que dans l'atmosphère générale de la chanson sur laquelle les guitares se font virtuoses et la batterie de Lancs joue de sa vitesse. La basse de Jakob se voit accorder un peu plus de liberté sur ‘Sic Semper Tyrannis', véritable fresque musicale qui se déroule devant nos yeux au rythme des paroles du chanteur et des soli, le tout n'étant pas sans rappeler certains titres d'Orden Ogan. Elvenking revient ensuite aux fondamentaux du genre avec ‘Warden of the Bane', tout en simplicité et avec un côté old school très réussi ! Comme à son habitude, le groupe signe une conclusion digne de ce nom avec les dix minutes de ‘Reader Of The Runes – Book I', qui laisse présager une suite à cette création.

La tendance pressentie sur l'excellent « Secrets Of The Magick Grimoire » (2017) se confirme avec « Reader Of The Runes – Divination » : Elvenking est en pleine ascension et traverse une période faste et créative ! Les titres de qualité s'enchaînent, tous portés par cet équilibre entre de très bonnes références et le style propre au groupe.