EXHUMATION
Plus d'infos sur EXHUMATION
Thrash / Death Metal

Eleventh Formulae
Anibal BERITH
Journaliste

EXHUMATION

«Sans surprendre, Exhumation ne déçoit pas et propose un disque plaisant à écouter correspondant aux standards des fans du style.»

11 titres
Thrash / Death Metal
Durée: 40 mn
Sortie le 28/02/2020
777 vues

Absent de la scène metal depuis 6 ans, après la parution de "Opus Death" en 2014, le duo indonésien formé de Ghoul et Bones, refait parler de lui avec ce troisième méfait "Eleventh Formulae" distribué par Pulverised Records.
Officiant dans un thrash/death old school, le duo ne change pas une recette qui marche et propose un album de 40 minutes et 11 titres se distinguant en deux parties et ponctué par trois interludes.

Pas vraiment innovant, l'album ne déçoit pas et distille ce que le public attend du groupe. Une musique simple et énergique au tempo tantôt mid (première moitié), tantôt speed (seconde partie). C'est ainsi que l'on entre rapidement dans le vif du sujet avec le très direct 'Mors Gloria Est'. Comme tout bon groupe influencé par l'époque thrash, la part belle est donnée aux guitares afin de positionner des soli dès que possible. Heureusement, Ghoul n'en abuse pas plus que çà respectant ainsi l'identité death de la formation. Un esprit musical qui intervient plus loin sur la galette, à partir de 'Vicious Ecstasy' où le rythme s'accélère clairement et sûrement !
Le chant de Bones est presque screamé par moment et manque un peu de puissance pour rivaliser avec les hurleurs d'aujourd'hui. On est dans un registre fin 80s / début 90s et malgré une musique old school, j'aurais aimé plus de volume sur cette partie afin de donner davantage de relief aux compositions.
Ces dernières ne s'essoufflent pas pour autant et se diversifient par l'emploi de riffs black sur 'Ominous Chants' et 'Blood Trails' caractérisés par une ambiance dissonante et sombre.
Les trois interludes 'Formulae' tempèrent le disque et marquent la rupture dont je vous parlais plus haut et bien qu'elles soient longues et répétitives, elles ne perturbent pas l'enchainement des pistes, le disque gardant toute sa ferveur.

Sans surprendre, Exhumation ne déçoit pas et propose un disque plaisant à écouter correspondant aux standards des fans du style. On se sent revenir 30 en arrière, tant sur les compositions que sur la production, les interludes et les quelques riffs black en plus offrant à cette galette quelque chose de mystique.

Tracklist :

1. Mors Gloria Est
2. Inferno Dwellers
3. Formulae I: Malediction Bells
4. Grandeur Dawn
5. Vicious Ecstasy
6. Arcane Dance
7. Formulae II: Ironheart Rapture
8. Ominous Chants
9. Blood Trails
10. Perdition Spells
11. Formulae III: Eleventh Vessel