E.G.O
Enora
Journaliste

LECKS INC.

«« E.G.O », un très bon album qui marque par la richesse de ce que Lekcs Inc. nous propose sous le label d'« Experimental Industrial Metal »»

8 titres
Experimental Industrial Metal
Durée: 43 mn
Sortie le 06/04/2018
2593 vues

Lecks Inc. est un groupe français d'Indus Experimental formé en 2009 et qui revendique des influences musicales aussi larges que Nina Hagen, The Cure, les Rita Mitsuko, Alice Cooper ou encore Korn. Je pense ne pas avoir besoin de le préciser mais le groupe est très loin des grands classiques de l'Industrial Metal, même si on en retrouve quelques traces, alors renoncez à tous vos préjugés et laissez-vous emporter par le tourbillon d'« E.G.O » !

Et on commence sans plus tarder avec les guitares rugissantes de « Of Men And Worms » et une batterie qui, sans être désagréable, aurait méritée d'être un peu moins sèche. Néanmoins, ce qui marque immédiatement, c'est surtout les contorsions et acrobaties vocales de Alexandre ''Lecks'' Delagrande, proprement saisissant et débordant de fougue ! Le morceau ralentit un peu avec l'apparition de choeurs et le relâchement de la cadence effrénée lancée dès les premières secondes. Lecks Inc. ne fait pas les choses à moitié, et on le comprend très vite ! La guitare virtuose de Bernie Plumat évoquerait presque certains groupes de Tech Death par moments, ce qui n'est pas déplaisant. « As Weird As Me » s'ouvre en lourdeur et en puissance avec une basse a brûle-pourpoint, renversant tout sur son passage. Rythmiquement, le groupe se calme et nous offre une chanson plus dansante et presque légère en comparaison de la machine de guerre qu'était le titre précédent. En deux morceaux, nous découvrons déjà deux atmosphères très différentes, ce qui augure un univers riche qu'il me tarde de découvrir ! Pour pleinement retrouver des racines Indus à la musique de Lecks Inc., il faut attendre « Not A Sextoy » et sa ligne rythmique tirée en arrière, bien que le chanteur continue de se laisser emporter dans des screams à glacer le sang, et qui habillent finalement très bien la chanson, entre deux passages presque parlés.

Les guitares se font dissonantes, en contraste total avec la basse de Sebastien Rossi sur « K.K.K. In Your Head », en featuring avec Rachel Aspe du groupe Eths. La rythmique est plutôt hypnotique et invite au headbang. Par moments, le groupe semble flirter avec des groupes comme Rage Against The Machine, puis revient vers des propositions musicales plus mélodiques et réfléchies, mais la rythmique domine décidément ce titre. Il ne faut que quelques secondes à Lekcs Inc. pour envoyer « Everybody Gets One », mais ça marche, alors continuons ! Il sert de prélude aux dix minutes de « Dance With Death », qui s'ouvre avec des sonorités orientalisantes très prometteuses au violon. Ce dernier reste présent tout au long de la chanson, pour le plus grand bonheur des amateurs de curiosités ! La longueur du morceau permet à chaque musicien, et en particulier au guitariste, de s'octroyer un moment de pure liberté et d'invention musicale. L'originalité créatrice est à l'oeuvre avec cette fresque. Une voix claire, grave et profonde résonne, accompagnée de chant lyrique féminin, pour un effet des plus majestueux. Un clavier fait une apparition sur la fin du titre, entre un passage à la basse et un nouveau solo de guitare : Lecks Inc. diversifie les plaisirs et on ne peut que s'incliner devant cette maîtrise.

Avec un titre comme « The Blood Of The Innocents », on aurait en effet pu s'attendre à un morceau sombre et explosif, et cela ne rate pas mais le groupe fait malgré tout un choix relativement délicat en s'aventurant presque sur les terres du Symphonic Black Metal, pour un résultat plutôt réussi, malgré un mélange surprenant, et qui révoltera les puristes les plus fermés d'esprit. Mais à peine avons-nous dressé ce constat, qu'il faut revenir sur ces mots puisque le groupe emprunte cette fois au Folk Metal avec flûte et chant clair féminin ! Le groupe brouille les pistes et nous égare dans un univers musical qui souffre d'être enfermé dans des frontières trop définies. Lecks Inc. fait du Lecks Inc. et rien d'autre, et c'est sans doute ce qui leur va le mieux. Et on finit avec « My Best Donkey », qui est, à mon avis, le titre le moins important de cet album tant le groupe semble, pour une fois, se perdre dans sa créativité, superposant à tout bout de champ des éléments musicaux qui finissent par s'étouffer les uns les autres.

« E.G.O » est un très bon album qui marque par la richesse de ce que Lekcs Inc. nous propose sous le label d'« Experimental Industrial Metal ». Chacun y trouve les influences qu'il veut tant le groupe nous emporte dans des univers musicaux divers et variés mais toujours maîtrisés et assemblés avec soin.


LECKS INC.
Plus d'infos sur LECKS INC.
Experimental Industrial Metal