Dream Squasher
Anibal BERITH
Journaliste

-(16)-

« Les américains distribuent un sludge efficace et moderne aux racines solides et aux compositions très inspirées ! »

10 titres
Sludge
Durée: 42 mn
Sortie le 05/06/2020
729 vues

Avec un line-up stable depuis 2013 et un leader en la personne de Bobby Ferry présent depuis la création du groupe en 1991, -(16)- n'a pas perdu de sa vigueur et distille un huitième opus incroyablement puissant, bien plus rentre-dedans que le précédent album "Lifespan of a Moth" paru en 2016.

Articulé autour de 10 titres, "Dream Squasher" est un matériel varié qui ne décevra pas les fans et qui en ralliera de nouveaux ! Le quatuor réussit avec cette galette à mélanger les genres tout en gardant sa ligne musicale originelle.
En découvrant l'album, il y a quelques semaines déjà, la première chose qui m'a frappé, c'est le son ! Incroyablement produit, c'est un véritable mur que l'auditeur prend dans sa face lorsqu'il appuie sur play. Le premier titre 'Candy in Spanish' m'accroche instantanément. Du riff bien gras et dégoulinant, un mid tempo assommant, du groove en permanence et un chant à la fois puissant et hargneux.
Tout y est pour capter les oreilles les plus sensibles grâce à des compositions addictives. Il n'y a qu'à se référer à 'Acid Tongue' pour le réaliser ! Ce morceau est épuré et offre l'essentiel de ce qu'on attend du sludge. De la lourdeur, de l'oppression, des coups de massue, du gras, un refrain répétitif et fédérateur. Ca écrase, ca éclabousse et çà ne part jamais...jouissif ! Un des meilleurs titres du disque.
Au fil des écoutes, ce qui marque dans un second temps, c'est la variété des compositions. On appréciera "Me & the Dog Die Together" et son côté grunge tout comme "Harvester of Fabrication" aux relents de Pantera. Les américains ne restent pas enfermés dans leur style et n'hésitent pas à sortir des sentiers battus pour un petit tour de crust avec "Ride the Waves" ou de Hardcore avec "Summer of '96".
C'est ainsi que l'on se fait malmener 42 minutes durant, et qu'on ressort de là avec les oreilles qui saignent, le cerveau qui bourdonne et surtout l'envie d'en reprendre une couche !

Avec ce huitième opus, -(16)- montre indéniablement que l'on peut compter sur eux avec près de 30 ans de musique dans les pattes. Les américains distribuent un sludge efficace et moderne aux racines solides et aux compositions très inspirées ! Les cages thoraciques vont exploser en live, soyez-en sûrs !

Tracklist :
1. Candy in Spanish 03:26
2. Me & the Dog Die Together 03:05
3. Sadlands 05:10
4. Harvester of Fabrication 03:16
5. Acid Tongue 06:21
6. Agora (Killed by a Mountain Lion) 05:21
7. Ride the Waves 02:46
8. Summer of '96 05:02
9. Screw unto Others 03:00
10. Kissing the Choir Boy 05:01