Desiderata: A Devastating Revelation
Anibal BERITH
Journaliste

DEATH AGONY

«Un second opus encourageant en imposant un style propre par son côté old school aux touches modernes»

11 titres
Death Metal
Durée: 52 mn
Sortie le 01/03/2019
1303 vues

Originaire de Maubeuge, Death Agony est un groupe de Death Metal français datant de 2005, dont le seul rescapé de la formation d'origine est Matt, le chanteur/guitariste. Se rajoutent Phil (guitare), Rémi (basse) et Thomas (batterie) et un second album succédant à ''Carcinogenic Memories'' paru en 2012, intitulé ''Desiderata: A Devastating Revelation''.

Articulé autour de onze titres et plus de 50 minutes, autant dire que le death du quartet est dense avec des titres plutôt longs pour le genre ('Burial', 'Catalysing Perpetual Anguish', 'Heading the Symphony of Death'), le reste de l'album offrant des morceaux dans les standards.
Construit autour d'une enveloppe old school, la musique de Death Agony n'en est pas moins moderne par l'insertion de plans techniques ('Eulogy of a Tragedy', 'Macabre') et du groove grâce à un jeu de basse omniprésent ('The Silence of the Dead', 'Burial', 'Scars from a Past Life') et un tempo accès mid plutôt que blast beats mêmes si les passages violents ne manquent pas ('The Silence of the Dead', 'Macabre').
La galette est originale et tient en haleine l'auditeur sur toute la durée et particulièrement avec le dernier titre 'Heading the Symphony of Death' qui, sur plus de 8 minutes, après une intro de plus de 2 minutes impose un rythme martial et un riff répétitif à contrario du début du disque qui distille des riffs directs et incisifs !
La partie centrale propose quelque chose de plus lourd et tempéré tout en imposant une différenciation entre les morceaux afin de ne cesser de surprendre l'auditeur sans oublier de la gâter avant de le quitter par un feat avec Max Otero (Mercyless) sur 'Massacre' qui apporte son growl légendaire au chant alternatif (growl/scream) du frontman.

Globalement, ce second opus des français est agréable à écouter, surprend par sa variété, impose un style propre par son côté old school aux touches modernes; un bémol pour le titre clôturant le disque qui n'en finit pas mais qui a le mérite de donner du sens au nom du groupe en faisant agoniser (au sens positif du terme) son public jusqu'à la dernière note !

Tracklist :

1. Too Late for Innocence 05:31
2. The Silence of the Dead 04:13
3. Burial 05:05
4. Catalysing Perpetual Anguish 07:04
5. My Own Funeral 04:29
6. Eulogy of a Tragedy 03:28
7. Entering the Room of the Two Maats 04:00
8. Scars from a Past Life 04:15
9. Macabre 02:31
10. Massacre 03:07
11. Heading the Symphony of Death 08:27
DEATH AGONY
Plus d'infos sur DEATH AGONY
Death Metal