GATECREEPER
Plus d'infos sur GATECREEPER
Death Metal

Deserted
Anibal BERITH
Journaliste

GATECREEPER

«Un second album prometteur démontrant le savoir-faire du groupe dont les racines old school lui permettent de délivrer une musique aux influences authentiques»

11 titres
Death Metal
Durée: 44 mn
Sortie le 04/10/2019
2153 vues

Formé en 2013, le quintette américain originaire d'Arizona nous offre leur second méfait via le célèbre label Relapse Records. Mené par le vocaliste et co-auteur des chansons Chase H. Mason, Gatecreeper distille un death metal old school clairement inspiré de ses aînés Obituary et Bolt Thrower ! Arrivant à doser savamment le mélange des racines de death floridien des 80's et le côté épique et mélodique du death suédois des 90's, le groupe américain offre un style unique en bonifiant le death old school de parties musicales à la fois épiques et sombres.

S'intitulant ''Deserted'', il est la suite logique de ''Sonoran Depravation'' paru en 2016 avec un son mieux travaillé et une ambiance davantage pesante. Pour obtenir ce résultat, l'enregistrement, a été confié à Ryan Bram au Homewrecker Studio,Tucson, le mix à Kurt Ballou (le guitariste de Converge) à Godcity, Salem et le mastering à Boatright à l'Audiosiege, Portland; et pour parfaire le tout, l'artwork psychédélique a été imaginé par l'artiste Brad Moore.

Musicalement, c'est près de 3/4 d'heure de son bien gras que vous prenez en pleine face ! C'est lourd, pesant, sombre très souvent, et le timbre de Chase est on ne peut plus caverneux, se rapprochant du maître du genre John Tardy (Obituary).
D'ailleurs, le quintette se permet de reprendre la recette gagnante du groupe floridien en intégrant des solis stirdents et des riffs dont chaque coup de médiator fait tenir la note suffisamment longtemps vous vrillant les tympans ('Everlasting', 'Barbaric Pleasures', 'Sweltering Madness').
La touche floridienne ne passe pas inaperçue non plus sur le titre éponyme faisant office d'intro de l'album avec un relent de Chuck Schuldiner et Death dans la composition; tout comme la touche anglaise avec 'Boied Over' rendant hommage au groupe de Karl Willetts, Bolt Thrower.
Globalement lourd, on apprécie les passages groovy de 'Puncture Woods' et 'Barbaric Pleasures' et l'incontournable 'From The Ashes' dont la mélodie enivrante et épique est étudiée pour être imprimée dans le lobe temporal de votre cerveau.
C'est 'Anxiety' qui clôture la galette avec brio et qui, comme l'indique si bien son nom est une chanson décalée par rapport au reste de l'album puisque l'on ressent davantage d'influences doom voire funeral doom tant la mélancolie est palpable au travers de chaque note matérialisant l'ambiance de cette chanson.

Un second album prometteur des américains de Gatecreed démontrant leur savoir-faire dont leurs racines old school leur permettent de délivrer une musique aux influences authentiques. Parfaitement équilibré et en pleine évolution logique depuis leur premier opus, on peur s'attendre à de belles surprises pour l'avenir. Vivement découverte live !

Tracklist :

1. Deserted 05:20
2. Puncture Wounds 02:47
3. From the Ashes 03:59
4. Ruthless 03:37
5. Everlasting 04:15
6. Barbaric Pleasures 02:55
7. Sweltering Madness 05:00
8. Boiled Over 04:11
9. In Chains 03:11
10. Absence of Light 04:20
11. Anxiety 04:16