RUBICON
Plus d'infos sur RUBICON
Heavy - Power Metal

Demonstar
Julie Legrand
Journaliste

RUBICON

« Un nouvel opus qui ravira les fans de Heavy : ‘’Demonstar’’ nous offre des morceaux purement épiques »

11 titres
Heavy - Power Metal
Durée: 60 mn
Sortie le 01/01/2021
560 vues

Aujourd’hui, parlons Heavy avec la sortie dans les bacs du nouvel album de RUBICON : ‘’Demonstar’’! Le groupe nous offre ici du bon metal à la sauce Heavy, avec une pointe de Power et de Prog !

Présentons brièvement Rubicon ! Il s’agit d’une bande russe qui a été fondée en 2008. Depuis ses débuts, elle a sorti une démo, deux singles (‘Crom Prayer’ en 2017 et ‘Demonstar’ en 2020) ainsi que deux albums (‘’Welcome To Wasteland" en 2018 et "Demonstar" dont nous parlons ici).
Dans le cadre de ‘’Demonstar’’, plusieurs artistes ont été conviés à participer aux côtés du line-up habituel : Vladislava Sahanevitch en tant que voix supplémentaire dans ‘Snake King’, Xenia Vaulina pour la mise en parole de l’épigraphe dans ‘If It Bleeds’, Richard Fishern, guitariste américain du groupe Midnight Eternal, pour des solo de guitare et Dmitri "KIV" Korolev pour les guitares rythmiques, et le solos dans "Line Of Dreams". Autant vous dire que tout cela est de bonne augure pour cet opus !

En effet, c’est sans surprise que l’album regorge d’une grande richesse. Tout à fait épique, il nous fait passer un excellent moment en nous offrant ces onze titres. À coup de riffs chargés, nous sommes emportés dans une énorme tempête. Le choix d’utiliser de nombreuses notes aiguës donne aux morceaux un style joliment criard, qui peut certes plaire ou déplaire, mais qui donne indéniablement du volume et de la couleur aux productions ancrées dans l’énergie et la lourdeur. Le rôle du synthé est tout aussi important puisque joué avec parcimonie, il crée des ambiances efficaces et uniques, tout en ponctuant les moments clé. Ainsi, c’est définitivement dans l’identité sonore propre à chaque titre que réside sa force : chacun possède son ambiance, sa dynamique et sa dose d’émotions.

Il serait dommage de vous laisser l’eau à la bouche, voici donc un top 3 pour satisfaire votre curiosité :
3. Mon premier coup de cœur s’est trouvé dans ‘Last Floor of Hell’. Le jeu s’y révèle assez sombre, tout en gardant une touche Heavy comme nous aimons en écouter. Autant vous dire que si vous aviez du mal à rentrer dans l’univers du groupe, ce troisième titre vous immergera complètement en quelques secondes ;
2. ‘If It Bleeds’ propose un jeu aussi dynamique que chargé. Son prélude bien épais nous annonce la couleur dès les premières secondes. Il s’agit du premier morceau où le growl est utilisé en alternance avec les voix claires. Ce mélange de voix tout à fait opposées lui donne une véritable puissance qui nous secoue les entrailles tout du long. Une furieuse envie de bouger risque de vous prendre, préparez votre cou !
1. Enfin, mon plus gros coup de cœur : ‘Line Of Dreams’ ! Après l’énorme tempête qui s’est abattue sur nous, il s’agit du coup de vent final. En effet, plus léger et plus optimiste que les autres, il est une sorte de récapitulatif allégé de cet album incroyable. La production, complètement réussie, y est aussi efficace que captivante. Il est d’ailleurs tellement bon que lorsque la dernière note se fait entendre, nous aurions bien envie d’un deuxième round !

‘’Demonstar’’ a été pour moi une découverte fantastique. En mêlant les codes du Heavy à un jeu plus épique et plus lourd, le groupe nous offre un opus qui se savoure sans faim. La note de 5/5 me semble être la plus méritée pour cet album que je vous invite vivement à découvrir !