DEVILDRIVER
Plus d'infos sur DEVILDRIVER
Nu-Metal (early), Groove/Melodic Death Metal (later)

Dealing with Demons vol II
Schnabel-Romain
Journaliste

DEVILDRIVER

«Dealing With the Demons vol II se pose comme un tournant décisif dans l'évolution de DEVILDRIVER.»

9 titres
Nu-Metal (early), Groove/Melodic Death Metal (later)
Durée: 36 mn
Sortie le 12/05/2023
1375 vues
Productif depuis sa création, DEVILDRIVER est habitué à être sur le devant de la scène des lives et des charts. Cela avait déjà été le cas avec Dealing With Demons vol. I en 2020. Les titres acides et acérés comme des lames de rasoir avaient déjà conquis l'opinion générale.
De multiples et lourds changements ont marqué la carrière du groupe, avec de multiples départs, mais aussi (et surtout) un glissement progressif vers le groove metal. C'est avec ce dixième album, clôture du précédent, que Dealing With Demons vol. II se pose comme une catharsis de ses démons les plus enfouis.

Indéniablement puissant et incisif (rien d'inhabituel jusque là avec DEVILDRIVER), cet opus est décrit par le producteur Steve Evetts (The Dilinger Escape Plan, Sepultura...) comme "plus lourd et plus agressif que le précédent".
En effet, pas de tour de chauffe ici, l'ambiance est donnée dès le titre d'ouverture "I Have No Pity". S'enchainent sans répit les différents titres pour finalement aboutir à un album relativement court avec à peine plus de 35 minutes au compteur.

Le caractère mélodique se discerne plutôt bien au fil de l'album, sans être ni trop agaçant ni trop dépassé, i.e "Summoning" ou avec le riff d'entrée de "Through the Depths". Titre qui affiche d'ailleurs une dualité assez intéressante, entre une introduction plutôt calme et mélancolique, et une violence explosive sur la suite du morceau. Il a également été qualifié "d'essence même de Dealing With Demons" par le frontman Dez Fafara.

A nouveau produit et dirigé par Evetts (comme les deux derniers albums), on peut dire que la qualité est présente. L'osmose entre la batterie énergique de Davier Pérez (petit nouveau du groupe, de Great American Ghost), la puissance de la guitare d'Alex Lee (Holy Grail) et Mike Spreitzer ainsi que la profondeur de la basse de John Miller (revenu dans la formation à l'occasion de la refonte de cette dernière). Aucun titre ne dénote avec une autre. L'ensemble formant un tout d'une efficacité redoutable.

Dealing With the Demons vol II se pose comme un tournant décisif dans l'évolution de DEVILDRIVER, de par la refonte quasi complète du groupe, de la thématique de l'opus. Mais également par le fait que cet album est plus intéressant que les précédents, un peu plus ennuyeux.

A voir ce que cela peut donner en live !

Tracklist :
01- I Have No Pity
02- Mantra
03- Nothing Lasts Forever
04- Summoning
05- Through the Depths
06- Bloodbath
07- It's a Hard Truth
08- If Blood is Life
09- This Relationship, Broken