Damnation
Anibal BERITH
Journaliste

VANANIDR

«Album respectant les codes du Black Metal traditionnel mais passable dans sa composition»

7 titres
Black Metal
Durée: 47 mn
Sortie le 24/01/2020
369 vues
AUTOPRODUCTION

Formé en 2010, Vananidr officiait sous le nom Synodus Horrenda jusqu'à 2018. Changement de nom et d'horizon musical pour se diriger vers quelque chose de plus mélodique tout en conservant les racines Black Metal qui habitent le combo suédois.
Flame, membre principal ne reprend pas le flambeau de la nouvelle formation occupée par le trio Anders Eriksso (Guitare, Basse, Chant), Fredrik Andersson (batterie) et Rickard Silversjö (Guitare).
Fort de deux albums parus en 2018 et 2019, le trio réitère l'exercice en offrant à son public une troisième galette intitulée ''Damnation''.

Occupant un espace d'un peu plus de 3/4 d'heure en 7 actes, les suédois emmènent leur auditeur dans un Black Metal traditionnel et mélodique dès les prémisses de 'Distilled'. On retrouve tous les ingrédients nécessaires à cette musique à savoir, chant screamé, riffs cristallins et envoûtants tel un ruban n'arrêtant jamais sa course, et une alternance de mid tempo et de Blast beats dans une ambiance globalement épique ('Hunter').
Bien que le groupe soit suédois, les sonorités font clairement penser à du black norvégien, hélas, en moins bien abouti.
Les sept titres de la galette de durée plus que respectable, pour une moyenne de 7 minutes, enchainent sans grande surprise et manquent cruellement d'originalité pour arriver à capter mon attention sur l'ensemble de la durée.
On note des influences de groupes majeurs tout au long de la lecture (Dark Funeral, Mayhem...) mais il manque la touche nécessaire qui fait que cet album pourrait basculer vers quelque chose de plus captivant. On retrouve d'ailleurs cette banalité jusque dans l'artwork pour lequel, le Baphomet est une nième fois représenté. La tracklist défile de manière mécanique distillant une musique d'ambiance agréable et planante sans toutefois percher son auditeur.

Trois albums en trois ans, ne serait-ce pas trop précipité pour ce groupe qui a tout juste une dizaine d'années ? Je pense qu'il faut revoir la copie et prendre un temps certain ou un certain temps avant de retrouver la route des studios.

Tracklist :

1. Distilled 07:17
2. Damnation 07:56
3. Hunter 07:14
4. Tides of Blood 06:02
5. Wounds of Old 05:58
6. Reflection 06:37
7. Void 05:57
VANANIDR
Plus d'infos sur VANANIDR
Black Metal