UADA
Plus d'infos sur UADA
Black Metal

Cult Of A Dying Sun
Herger
Journaliste

UADA

«L'album de la confirmation, entre mélodie, rage et intensité. Un sacré mélange qui fait de ce ''Cult Of A Dying Sun'' un des must du genre.»

7 titres
Black Metal
Durée: 56 mn
Sortie le 25/05/2018
5204 vues
EISENWALD RECORDS
Certains labels sont rarement décevants en terme de groupe, comme Debemur Morti, Prophecy Production, ou l'allemand Eisenwald Records (qui avait publié par le passé quelques albums que j'apprécie beaucoup, comme celui de Mosaic), qui sort ''Cult Of A Dying Sun'' d'Uada.
Originaire des États Unis et plus particulièrement d'Oregon, le groupe nous présente son deuxième (excellent) album.

Uada (dont le nom vient du latin et signifie ''hanté") nous a composé un excellent, voire superbe album. Les influences Black Metal d'Europe du nord, surtout Dissection et les mélodies sont bien présentes sur l'ensemble de l'album (et notamment sur ''Cult Of A Dying Sun''). Les screams rappelleront beaucoup la bande de Nodtveidt et cela n'est pas pour me déplaire.

Des influences plus moderne sont présentes, avec des groupes comme les polonais de MGLA ou leurs compatriotes d'Inquisition. Citons ''The Purging Fire'', titre des plus agressifs et rapides, dévastateur !

On trouve donc un Black Metal aux riffs catchy et mélodiques et des lignes plus rapides et intenses où le boulot du batteur est phénoménal. Tout cela était déjà présent sur le premier album, ''Devoid Of Light'' mais ici, le sujet est beaucoup plus maîtrisé, grace à l'expérience acquise notamment en concerts.

''Snakes and Vultures'' présente bien la musique de Uada : intensité et rage. A l'opposé, le magnifique ''The Wanderer'' est un dans registre plus mélancolique, avec des parties de guitares acoustiques et électriques en arpèges. Tout cela crée une ambiance depressive où le solo en partie centrale est inspiré.

''Sphere'' résume de belle manière cet opus, entre agression, mélodie et cette dernière partie au piano.

Le boulot au niveau des vocaux est une réussite. Un mélange entre des screams super crus ou l'on sent la rage à tous les instants et des screams plus graves. Le très bon titre ''Blood Sand Ash'' illustre parfaitement mes propos dans un morceau intense ou les vocaux sont au diapason.

L'album de la confirmation, entre mélodie, rage et intensité. Un sacré mélange qui fait de ce ''Cult Of A Dying Sun'' un des must du genre.