JOEL HOEKSTRA'S 13
Plus d'infos sur JOEL HOEKSTRA'S 13
Hard Rock
Chroniques

Crash of Life
Fred H
Journaliste

JOEL HOEKSTRA'S 13

«Si vous aimez le hard rock mélodique, vous apprécierez forcément Joel Hoekstra's 13 et son très bon « Crash of Life ». »

12 titres
Hard Rock
Durée: 55 :31 mn
Sortie le 16/06/2023
421 vues
Quand on évoque le nom de Joel Hoekstra, outre son passage dans Night Ranger, on pense tout de suite à Trans-Siberian Orchestra et surtout à Whitesnake (pour lequel il officie depuis 2014). Guitariste reconnu, il a rejoint l’an passé les supergroupes Iconic et Revolution Saints.

En ce milieu d’année 2023, le six-cordiste revient avec « Crash Of Life », son troisième effort sous le blase Joel Hoekstra's 13 (après « Dying to Live » en 2015 et « Running Games » en 2021). Pour son nouvel opus, l’américain a rappelé le batteur Vinny Appice (Dio, ex-Black Sabbath), le bassiste Tony Franklin (Blue Murder, The Firm), le claviériste Derek Sherinian (ex-Dream Theater, Black Country Communion), et Jeff Scott Soto (Sons Of Appollo, W.E.T., …) aux chœurs, déjà présents sur les deux premiers méfaits. Il est fidèle le gars. Cela étant dit, le natif d’Orland Park (dans Illinois) a tout de même opéré un changement important pour le chant principal. Exit Russell Allen (Symphony X) et bienvenue à Girish Pradhan (Girish and the Chronicles, The End Machine).

Comme les précédents albums, Joel s’est chargé de tout (paroles, musiques, prod’, arrangements) sauf le mix qu’il a (une fois encore) confié à Chris Collier. Le disque propose une combinaison (plutôt bonne) de titres oscillant entre le Metal Mélodique, l’AOR et le Heavy metal. L’ensemble est globalement énergique (le morceau éponyme). Les chansons « groovent ». En plus de sa maitrise du manche et du médiator ('You're Right For Me'), notre tête pensante etasunienne possède un vrai talent d’auteur-compositeur ('Far Too Deep').

Pour qui apprécie mister Hoekstra, les notoires inspirations et influences du monsieur se retrouvent rapidement. Le Serpent Blanc est là ('Not Tonight', l’entêtant 'Don't Have Words', l’entrainant et musclé 'I Would Cry For Love'). Deep Purple aussi ('Find A Way' et sa joute synthés vs guitare). Les claviers du sieur Sherinan sont bien dosés et pas trop omniprésents ('Everybody Knows Everything'). Choriste « de luxe », Jeff Scott Soto est bien « utilisé » ('Damaged Goods' et son solo Rickie Blackmore-ien).

Coté chant, servi par de belles harmonies vocales et des refrains accrocheurs, Girish Pradhan est impeccable. Le vocaliste indien se montre tour à tour puissant, subtil ('Through The Night'), ou dans l’émotion (les ballades 'Torn Into Lies' et 'Over You'). Une recrue parfaite en somme.

Pour faire court, si vous aimez le hard rock mélodique, vous apprécierez forcément Joel Hoekstra's 13 et son très bon « Crash of Life ».