VOID ROT
Plus d'infos sur VOID ROT
Doom/Death Metal

Consuming By Oblivion
Herger
Journaliste

VOID ROT

«Les titres sont bons et sont un concentré d'oppression, de lourdeur et de ténèbres, à écouter sur un vrai LP pour se faire une véritable opinion.»

a titres
Doom/Death Metal
Sortie le 03/08/2018
3912 vues
Pour cette chronique nous allons nous intéresser au premier EP-3 titres d'un groupe s'appelant Void Rot qui pratique un Doom Death Metal. Cet EP s'intitule ''Consuming By Oblivion''.
On ne sait pas grand-chose de Roid Vot, on sait seulement que les musiciens qui le forment viennent de Minneapolis et qu'il est distribué par le label Everlasting Spew Records, qu'il a été produit au Signaturetone Recording par Adam et enfin que la pochette est une oeuvre de Stephen Wilson.

Après cela passons à l'essentiel : l'analyse des trois titres qui sont basés sur un Doom Death classique.
Par contre je ne suis pas d'accord avec la définition faite par le label et le groupe qui se décrivent comme faisant du ''Doom Death Cosmique''. Je ne vois pas dans la musique l'ambiance et les growls quelque chose qui se rapprocherait du cosmos.
Peut-être d'un trou noir car l'ambiance est angoissante, due à des rythmes lents et plombés qui donnent un côté ultra sombre à ces trois titres. Quand on pense à ce terme ''Cosmic'' je penserais plus à un groupe tel que Monolith.

Commençons par ''Ancient Seed'' qui démarre très sombrement avec des accords dissonants et oppressants, auxquels on rajoute des riffs plombés et ténébreux. Le morceau se poursuit avec l'arrivée des growls profonds et malsains, sur un mélange entre rythmiques lourdes et lignes de grattes lancinantes.

Le morceau ''Consuming By Oblivion'' qui suit porte le nom de l'album et part sur des riffs ultra lourds qui plairont aux fans de Funeral Doom. On est dans le même registre que précédemment avec plus de diversité dans la structure, où l'on retrouve quelques riffs plus ''efficaces'' mais l'atmosphère reste la même avec ce sentiment d'oppression palpable.

Enfin clôturons cet EP par la composition ''Celestial Plague'' qui reste dans le prolongement de ''Ancient Seed'' et ''Consuming By Oblivion'', c'est-à-dire un morceau lancinant et malsain.
Pour un EP c'est pas mal mais nanalyser que trois titres qui sont dans le même style reste compliqué à chroniquer.

Les titres sont loins d'être mauvais. C'est un concentré d'oppression, de lourdeur et de ténèbres. A écouter sur un vrai LP pour se faire une véritable opinion.