STONE HORNS
Plus d'infos sur STONE HORNS
Groove/Death Metal

Chimaira
Anibal BERITH
Journaliste

STONE HORNS

«Stone Horns affirme son style et ses influences en proposant un matériel bien construit, cohérent et au son moderne parfaitement mixé. »

7 titres
Groove/Death Metal
Durée: 35 mn
Sortie le 26/01/2024
696 vues

Pour la rentrée 2024, le jeune groupe marseillais déploie son 3ème méfait qui fait suite à « The Beast Inside » paru en 2018 et à « Rise of Apophis » datant de 2021. Intitulé tout simplement « Chimaira », il n’en est pas moins intéressant car avec ce nouvel album, il semblerait que le quintet ait trouvé sa voie. Pour moi et selon l’adage souvent vérifié, ce 3ème album est le meilleur opus de la discographie.

« Chimaira » est construit autour d’une tracklist de 7 titres pour un peu plus de 35 minutes de groove metal aux influences nombreuses. Le groupe a été materné au Nu Metal façon Machine Head / Slipknot, deux formations auxquelles Stone Horns rend hommage avec « Terra Genesis » qui derrière son voile mélo, exploite un Metal moderne au son d’une basse qui claque accompagnée d’une double pédale très présente.

Lorsque vous mettrez le disque en écoute sur votre platine vinyle ou sur l’un de vos supports de streaming préféré, vous risquez d’être surpris par le titre d’introduction « Grasping the Embers of Exile ». Démarrant lentement, de façon très mélodique et arborant un chant clair, ce n’est pas le choix que j’aurais fait mais une fois la galette entièrement écoutée et réécoutée, ce positionnement est complètement logique car ce morceau trouve sa réplique auprès du titre outro « Echoes of a Fallen Empire ». Ces deux compositions semblent liées et délimitent parfaitement le contour de l’histoire que David (leader et frontman) et ses acolytes nous content ou plutôt nous hurlent ! Le premier permet de laisser entrer l’auditeur dans l’univers du groupe progressivement par l’emploi de gros riffs lourds et d’un mid tempo mesuré; quand le dernier martèle le cortex par l’intégration de riffs lancinants, stridents à la rythmique massive et au chant narré pénétrant.

Le corps de l’album prend son énergie autour de cinq chansons dynamiques où le groove est légion et dans lesquelles les influences dont je vous parlais plus haut sont omniprésentes. Elles sont personnalisées par des changements de rythme incessants et un enchaînement cohérent des pistes dans leur positionnement.

La montée est donc progressive, l’auditeur est baignée dans un environnement allant du metalcore(‘No Mercy’) au Metal plus rugueux (‘Chrysalis’) voire bien énervé (‘In the Clutches of the Abyss’) tout en se posant un peu plus de 5 minutes sur le titre phare de l’oeuvre ‘Age of Chimairas’ au refrain inoubliable tellement il s’ancre dans la tête une fois que ce dernier est passé entre vos oreilles. Clairement un futur tube du groupe qui trouvera sa place en live !

Avec « Chimaira », Stone Horns affirme son style et ses influences en proposant un matériel bien construit, cohérent et au son moderne parfaitement mixé. De plus, le disque est mis en valeur par une pochette au design remarquable alors rendez-vous le 26 janvier 2024 pour sa sortie !

Tracklist
1. Grasping the Embers of Exile
2. No Mercy
3. Terra Genesis
4. Age of Chimairas
5. Chrysalis
6. In the Clutches of the Abyss
7. Echoes of a Fallen Empire