In Another World
Carmziofa
Rédacteur en Chef

CHEAP TRICK

«Avec ‘’In Another World’’, Cheap Trick est au sommet de sa forme ! Du rock, du rock et encore du rock ! Un de leurs meilleurs albums !»

13 titres
Rock
Durée: 45 mn
Sortie le 09/04/2021
1183 vues
BMG (R)

47 ans ! La longévité de Cheap Trick est la preuve que le rock n’est pas mort et le combo de Rockford est là pour nous le rappeler. Avec un line-up quasi stable depuis le départ (le batteur Bun E Carlos a quitté le groupe il y a une dizaine d’années), Cheap Trick réussit albums après albums à nous surprendre par la qualité de ses productions. Robin Zander (chant/guitare), Rick Nielsen (guitares) et Tom Petersson (basse) ont un son unique à base de hard-rock aux accents anglo-saxons (alors qu’ils sont américains), de lignes vocales mélodiques, des chœurs et un jeu de basse très présents.

Et le chemin parcouru depuis les succès des 5 albums phares des années 70 (‘’In Color’’ 1977, ‘’Heaven Tonight’’ 1978, le mythique ‘’Cheap Trick at Budokan’’ 1979, ‘’Dream Police’’ 1979 et ‘’All Shook Up’’ 1980) est absolument parfait avec notamment des albums particulièrement réussis comme par exemple le superbe ‘’Woke Up With A Monster’’ en 1994.

Ce nouvel opus, le 20ième (hors les divers Greatest Hits, Best Of, réédition, live et coffrets) met en scène un Cheap Trick absolument révolté, en pleine forme, probablement un de leur meilleurs albums de cette dernière décennie. ‘’In Another World’’ est un concentré de brulots comme seul Cheap Trick sait les composer. A ce sujet, dans l’interview qu’il nous a consacré, Robin Zander nous a confirmé que la recette de la composition n’a pas changé depuis le début de la carrière du groupe. Il s’agit d’un effort collectif qui intègre les influences de tous les membres. A l’ancienne ! Et c’est tant mieux ainsi.

Parmi les 13 titres qui composent ce nouvel opus, les brulots hard-rock nous séduisent avec pour commencer le riff meurtrier de l’intro de ‘The Summer Looks Good On You’’. Le pont s’inscrit dans la veine des Fab Four avec le jeu de basse de Tom Petersson toujours aussi particulier. ‘Boys & Girls & Rock’n’Roll’ nous invite à headbanguer avec un riff au groove complétement addictif, ‘Light Up The Fire’ reconnaissable par sa progression classique des riffs de Rick Nielsen, ‘Another World (Reprise)’ nous envoie à la figure sa rythmique punk-rock, à la fois direct et mélodique.

Un album de Cheap Trick sans moment calme n’en est pas un. ‘Another World’ est une ballade absolument magique que John Lennon aurait pu interpréter : intense et mélodique, elle nous embarque dans un voyage mélancolique de toute beauté. La signature musicale de Cheap Trick est et a toujours été cette forte influence des Beatles et c’est également le cas des superbes ballades acoustiques ‘So It Goes’ et ‘I’ll See You Again’, dans le pur esprit du talent d’écriture du duo Lennon-Mc Cartney. Et pour rendre hommage au combo de Liverpool, Cheap trick s’autorise le luxe de reprendre ‘Gimme Some Truth’, le titre de John Lennon inclus dans l’album ‘’Imagine’’ dans une version bien plus pêchue et plus puissante. Petit bémol, malgré ce côté plus direct, la reprise obère l’aspect plus intense et psychotique de la version originale.

Retenons également l’Hendrixien ‘The Party’ avec la mélodie en sus et le bluesy ‘Final days’, avec sa rythmique pesante, lente et un solo de guitare inspiré en duel avec un solo d’harmonica.

Avec ‘’In Another World’’, Cheap Trick est au sommet de sa forme ! Du rock, du rock et encore du rock ! Un de leurs meilleurs albums !