LAURA WILDE
Plus d'infos sur LAURA WILDE
Hard rock, Sleaze Rock

Charmed and Dangerous
Laurent Sage
Journaliste

LAURA WILDE

«Un album auto-produit, joué et composé par une guitariste chanteuse multi-instrumentiste, et qui nous ramène à l'essentiel du rock/hard, teinté de seventies.»

10 titres
Hard rock, Sleaze Rock
Durée: 28 mn
Sortie le 08/07/2020
275 vues
LAURAWILDE
On n'est jamais mieux servi que par soi-même. Voilà sûrement l'adage qu'a choisi Laura Wilde pour sortir son deuxième album "Charmed And Dangerous" puisqu'à l'instar de son premier opus ( "Sold My Soul" sorti en 2012 . Ecrit en quatre ans ), elle a enregistré toutes les parties de l'album et composé seule.

A l'heure de Pro Tools, d'Internet et de fichiers numériques traversant le monde, sa démarche est intéressante. Un retour aux sources. Comme le dit Laura : le rock est mort mais je m'en fous.

Pas connue dans notre pays ( je dirais même peut être ne Europe), Laura a quand même un background impressionnant : a été invité à participer au groupe officiant dans " Australia Got Talent", joué avec Zakk Wylde et DJ Ashba, a participé en tant que guitariste a quelques shows sur le show "The Voice" US, a tourné avec Ted Nugent et a donné environ 150 shows aux Us et UK.

Ses influences étant puisées dans le glam rock des 70's avec Sweet, Suzi Quatro ou T-rex, il est évident que nous n'allons pas avoir affaire à un am de metal symphonique ou de trash mais bien à un album de rock.

Sur cet album, Laura joue de la guitare, basse, batterie et chante. Enregistré en un mois, le son se veut très roots, loin des super productions hyper léchées. On y retrouve un mix de rock'n'roll, glam avec l'énergie du punk sur certains morceaux. La vois de Laura peut être rauque, sensuelle et/ou pleine d'énergie.

"Scarlet Woman" est par exemple un morceau "simple" ou le duo basse/batterie vous emportera guitare nous donne un riff "énervé" tandis que "I Love This City" est un morceau plus "fun".

"Kiss Kill" est un titre plus expérimental, aux sonorités différentes, avec une guitare aérienne et un son typé "Beach Boys" , c'est à dire sans distortion. " Stone Cold Heart" est un morceau plus intimiste, Laura fait passer l'émotion.

"Show Me Love", le groove, on tape du pied, refrain entraînant, morceau rythmé par les licks de guitare. "Tragedy", du rock à l'état pur, énergique. T-Rex n'est pas loin.
Avec "Take me for a ride" , l'énergie primaire du rock nous entraîne vers un head banging festif, un morceau "classique" mais vitaminé.
Alors, vous ne trouverez pas sur cet album de la démonstration technique, des overdubs e guitare à la Def Lep, mais ce qui est sûr, c'est que vous trouverez ce qui fait l'essence même du rock: de l'énergie, de la simplicité, du feeling et de la sincérité.

En ces temps troubles il fait bon revenir à l'essentiel et en ce sens, Laura a parfaitement réussi son coup