Chapel of Abhorrence
Shades Of God
Journaliste

CARNATION

«Dévastateur, puissant et structuré, ce premier album est un petit joyau dans son genre, espérons qu'il s'agit là du début d'une longue et belle aventure pour nos amis Belges»

11 titres
Death Metal
Durée: 48 mn
Sortie le 17/08/2018
2376 vues

Quand on parle Death Metal et Belgique, on pense logiquement à Aborted tant la bande de Sven de Caluwé marque de son empreinte notre époque (et ce n'est sûrement pas fini). Pour autant, le Death du plat-pays ne se résume pas à ce seul géant, bien d'autres formations comme Leng Tch'e, Storm Upon the Masses et Carnation, pour ne citer qu'eux, participent à faire vivre cette musique très appréciée du mouvement Extreme. Dans le cas précis, c'est Carnation qui nous intéresse puisque les gaillards sortent leur tout premier longue durée, « Chapel of Abhorrence », et sans vouloir trop en dévoiler tout de suite, on peut déjà vous dire que c'est du gros son.

Depuis sa formation en 2013, Carnation ne chôme pas. Avec un EP, « Cemetery of the Insane » en 2015 puis un live et un split live en 2017, les Belges sont très actifs et en plus doués puisque pour ce premier album, « Chapel of Abhorrence », ils ont eu les honneurs et la confiance du géant Season of Mist. Une chose qui arrive rarement quand on débute une carrière (sauf si on est un super-groupe) et qui prouve bien tout le potentiel de Carnation. La version courte de cet écrit consisterait à dire que « Chapel of Abhorrence » c'est du gros Death Metal bien carré, tout en brutalité, légèrement orienté old school et que chaque riff ou coup de double-pédales fait perdre ses poils. Si ce n'est pas totalement faux, « Chapel of Abhorrence » c'est bien plus que ça, effectivement ça décoiffe sévère avec des guitares lourdes et puissantes ('The Unconquerable Sun', 'Disciples of Bloodlust'), des blasts énormes ('Hatred Unleashed'), le tout accompagné par des vocaux ultra gutturaux qui ne sont pas sans rappeler ceux d'un certain George ''Corpsegrinder'' Fisher. Carnation ne fait pas dans la dentelle et son Death Metal s'en ressent, la violence de la musique est mise en exergue par des ambiances très malsaines dont les lyrics qui sont axées autour de thèmes comme le chaos, la torture ou encore les rituels divers et variés ne font que renforcer cet aspect.

Mais comme dit plus haut, Carnation a plus d'un ustensile à son set de torture et délivre son Death de manière très élégante, de jolis soli viennent ponctuer des titres impeccablement structurés comme l'excellent 'The Whisperer' où les Belges démontrent tout leur savoir-faire en multipliant les changements de rythmes et d'atmosphères. 'Hellfire' est également à citer comme particulièrement réussi, proche de Bolt Thrower ce morceau démontre à quel point Carnation à des idées et sait diversifier sa musique pour la rendre attrayante et addictive.

Si beaucoup de formations se lancent dans le Death Metal à tendance old school, peu ont la crédibilité ainsi que le talent nécessaire pour en faire du bon. Carnation est un groupe qui possède ça et « Chapel of Abhorrence » en est une belle preuve. Dévastateur, puissant et structuré, ce premier album est un petit joyau dans son genre, espérons qu'il s'agit là du début d'une longue et belle aventure pour nos amis Belges.

CARNATION
Plus d'infos sur CARNATION
Death Metal