BLOOD DIVISIONS
Plus d'infos sur BLOOD DIVISIONS
Heavy - Thrash Metal

Cardinal one
Herger
Journaliste

BLOOD DIVISIONS

«Un side project d'envergure pour un hommage aux légendes des seventies.»

6 titres
Heavy - Thrash Metal
Durée: 26 mn
Sortie le 24/03/2017
8510 vues
Blood Divisions est un projet caritatif lancé autour de vétérans de la scène flordienne. Soit le gotha du Death Trash américain. On peut citer Terry Butler d'Obituary mais on compte aussi des membres de Death, Testament et j'en oublie.
On trouve surtout comme membre permanent : Christ Jéricho chanteur du groupe Fozzy, accessoirement l'une des plus grandes stars US de catch, des membres de Nasty Savage, groupe culte de Heavy Trash américain de la première moitié des années 80. Ce ''Cardinal One'' nous propose un Ep hommage à des légendes du Hard: 4 Covers bien senties et agrémenter de deux compos persos.

Les musiciens nous ont choisi des reprises de Nasty Savage, UFO et Scorpions. Marrant de faire des reprises de Nast Savage en sachant que plusieurs membres du combo culte joue dans ce site-project.
''The Morgue''est repris de façon moderne tout en gardant l'esprit d'origine, Chris Jéricho s'approprie les parties vocales de façon professionnelle.
Pour le deuxième morceau, ''Hot and Ready'' cover d'UFO. Les musiciens ont donné au titre un bain de jouvence tout en gardant la pâte UFO à la sauce ''Touch Floridienne''.
On est aussi bien servi que par soi-même puisque le groupe reprend un autre titre de Nasty Savage ''No Sympathy'' toujours proche de l'originale. Jéricho se permet des prouesses pour se rapprocher des vocalises du frontman Nasty Ronnie qui fait tellement penser à King Diamond quant il tente les sur-aiguës.
Le''Top of Bill'' de Scorpions reste dans l'esprit dans lequel il a été écrit, c'est à dire dans une ambiance seventies tout en gardant un côté plus ''péchu'' et amelioré par l'énergie de Jéricho.

Enfin on va parler des deux originaux. Tout d'abord ''The Match of the Machines Elves'', un instrumental montrant le potentiel des musiciens: des riffs qui tuent, des soli d'enfer et une petite touche d'orchestration et le dernier morceau '' Return of the Garden of Temptation'', plus mélodique avec des parties acoustiques en arpèges, jolie prélude qui pourrait servir d'intro à un morceau.

Quand des membres de la scène extrême de Floride se réunissent., on peut leur faire confiance pour nous faire un super Ep avec de bonnes cover. Une bonne cause.