Butterfly Effect
Fred H
Journaliste

DESPITE THE END

«Un premier battement d'ailes bien metal et prometteur»

7 titres
Metal
Durée: 23'15 mn
Sortie le 24/04/2020
1318 vues
Fondé en 2019, sous l’impulsion de son vocaliste Vartan Yorganciyan, Despite The End est un groupe qui n'en veut. Le quintet français publie présentement un premier EP intitulé « Butterfly Effect » (NdT : L' effet papillon).

Au programme, 5 titres introduits par une courte intro ('Despite the Beginning', logique) et une tout aussi courte outro ('Despite the End', normal). A l'écoute de ces morceaux, on pense évidement à des formations telles que System Of A Down (la voix du chanteur évoque clairement Serj Tankian), Machine Head ou bien encore Slipknot (nos lascars apprécient tellement le Knot qu'ils ont commis une excellent version de 'Snuff ' disponible sur leur site officiel et sur ToiTube). L'influence des grands frères américains est bien là mais cela n’enlève rien à la personnalité et aux propositions de nos petits frenchies.

DTE se balade donc sur un fil où se côtoient technicité, puissance et mélodie (le furieux 'Paralyzed'). Grâce à des gros riffs bien metal assenés par la paire de gratteux Ludovic et Pierre, et soutenus par leurs comparses Victor à la 4-cordes et Roy aux baguettes, la zique du combo se veut directe, énergique voire bien burnée ('Into the Past'). La petite équipe balance des compos plutôt accrocheuses ('We Won’t Obey', 'The Change') sans forcément délaisser quelques parties plus posées vocalement ici et là (la piste éponyme).

« Butterfly Effect » est un premier battement d'ailes vraiment prometteur. On attend donc avec grand intérêt le 1er long méfait de Despite The End . A bientôt les garçons.