LOST SOCIETY
Plus d'infos sur LOST SOCIETY
Thrash Metal

Braindead
Seb Gallagher
Journaliste

LOST SOCIETY

8 titres
Thrash Metal
Durée: 41 mn
Sortie le 12/02/2016
4403 vues
C'est le grand retour du groupe de Thrash Métal originaire de Jyväskylä (Finlande) Lost Society. Le groupe est fondé par Samy Elbana en 2010, et revient avec un troisième opus "Braindead" se voulant plus mûr et plus Thrash que son prédécesseur "Terror Hungry" sorti deux ans auparavant, qu'ils avaient pu défendre en France en jouant aux côtés de groupes comme Exarsis, Fueled By Fire et Suicidal Angels.

Avec des critiques en demi-teinte, leurs preuves étaient encore à faire même si certains les comparent parfois à Metallica mais sous testostérone, nos finlandais reviennent donc pour le grand plaisir des oreilles des fans avec un nouvel album. Sera-t-il encensé ou pas par la critique, et surtout arrivera-t-il à convaincre les Thrasher et leurs fans ?

Entrant de suite dans le vif du sujet avec le très lourd et puissant "I am The Antidote", Lost Society, dès les premières notes, nous embarque dans son univers avec la voix Thrash de Samy qui nous expose ses prouesses vocales bien accompagnées par ses trois compères qui derrière font plus que le taf, même si l'on peut constater, par rapport au précédent album, que le chant est différent mais pas choquant et d'ailleurs plutôt efficace.

D'ailleurs, on peut toujours entendre du bon thrash plein de fougue comme sur "Mad Torture" avec son intro massacre à la tronçonneuse, ou encore "Rage Me Up", qui faisant le travail d'un rouleau compresseur sont des titres accrocheurs qui passent bien dans nos écoutilles et montrent par la même occasion que nos finlandais ont gagné en maturité, même si certains diront que ça a changé, cela reste tout de même du très très lourd.

Ne manquant pas de nous remémorer certaines perles de Megadeth, Pantera, ou encore Kreator, ils nous montrent aussi qu'ils font partie des fers de lance du revival thrash crossover. Pour terminer cet album, la reprise assez conforme mais surtout sacrément fun "P.S.T.88" de Pantera, un choix plutôt osé et original, surtout sachant que ce titre fait partie de la période pré-Cowboys From Hell, mais une reprise bien réalisée avec encore une fois de belles performances autant vocalement que pour les instru (mais bon c'est une reprise donc c'est plus facile).

Surprenant diront au mieux certains, déstabilisant au pire pour d'autres, les finlandais de Lost Society nous montrent qu'ils ne se reposent pas sur leurs lauriers, bien au contraire, et "Braindead" en est la preuve en montrant qu'ils en ont encore sous le plancher. On aurait pu croire que Lost Society est un énième groupe de revival thrash, ou une jeune bande de Thrasher, mais c'est tout l'inverse, et il montre aujourd'hui qu'il y a du bon, voire même du très bon, dans les jeunes générations qui, même si quelques imperfections se font sentir, arrivent tout de même à avoir l'étoffe des leaders. Ils nous montrent avec "Braindead" qu'ils savent se renouveler en faisant mieux qu'avant, alors un conseil, ne passez pas à côté de cet album car c'est du lourd !