VALIS ABLAZE
Plus d'infos sur VALIS ABLAZE
metal core/prog

Boundless
Herger
Journaliste

VALIS ABLAZE

«Un album mi-figue mi-raisin. Les titres ne sont pas mauvais mais certains m'ont laissé de marbre.»

metal core/prog
Durée: 51 mn
Sortie le 06/04/2018
6593 vues
Le groupe britannique Valis Ablaze sort son deuxième album intitulé ‘'Boundless'' (Long Branch Records).
Pour ce nouvel album, le groupe propose un métal prog moderne et alternatif, qui m'a laissé quelque peu sur ma faim.

''Boundless'' est décrit comme étant du métal progressif, mais en ce qui me concerne, je trouve que ce style est très utilisé actuellement pour tout et n'importe quoi.
Ici, les guitares se rapprochent du djent, du métal moderne, du metalcore et du spleen pour les parties les plus mélodiques et mélancoliques, comme sur ''Afterlight'' et ses notes de piano qui donnent un petit côté ambiant.
On est dans la lignée de groupes comme TesseracT ou Good Tiger, avec un chanteur à la voix mélodique qui n'amène rien de plus aux titres, sauf sur ''Reflexion'', dont je vais parler plus loin.

Le problème provient des titres les plus mélodiques, comme ''Frequency'' ou ''The Crossing''. Je remarque immédiatement à leurs écoutes qu'il manque quelque chose : l'agressivité. Le côté doux, presque éthérée et très mélodique proche du spleen metal domine.
Pour résumer, je les trouve ‘'mou du genou'' pour être un peu familier. La voix va dans ce sens, comme sur le titre ''Lumen'' .

Lorsque le groupe hausse le ton et se fait plus agressif et metalcore, avec des riffs plus rentre-dedans et des vocaux plus extrêmes, mon intérêt ne vient pas, malgré la diversité. Citons pour l'exemple l'un des titres les plus intéressants et l'un des plus longs : ''Evade'' .

Le moment le plus intéressant n'arrive qu'à la fin de l'album, avec le titre ''Reflexion''où le groupe développe des passages éthérées et des moments plus agressifs

Un album mi-figue mi-raisin. Les titres ne sont pas mauvais mais certains m'ont laissé de marbre.