Ignominies
Anibal BERITH
Journaliste

BOOKAKEE

«Du Brutal Tech Death progressif prodigieux à prendre au 15ème degré....du génie! Une note de 6/5!! A se gaver les oreilles sans modération»

13 titres
Progressive Death Metal/Experimental
Durée: 50 mn
Sortie le 29/06/2018
3253 vues
Bookakee est ma découverte de cette année 2018 et nous ne sommes qu'en juillet!

Formé en 2007, ce groupe de Tech Death canadien nous présente en cette fin juin 2018 son second album intitulé ''Ignominies'' paru via Transcending Records succédant ainsi au retentissant ''Whorrific''.
Tirant son nom du Bukkake, une pratique pornographique courante au Japon consistant en une éjaculation collective par un groupe d'homme sur une seule femme de préférence sur le visage, le quintet québecois formé de Jonathan David à la Basse, Simon-Pierre Gagnon et Jonathan Gagnon aux Guitares, Philippe Langelier au chant et Jean-Philippe Bouchard à la batterie nous propose une musique hautement technique aux nombreuses influences.

Principalement dominée par un tech death composé et joué prodigieusement (les gars sont sacrément doués), la musique des canadiens est brutale, fracassante sans faire dans la demi-mesure tout en sachant la faire évoluer vers quelque chose de plus mélodieux, progressif avec une touche épique et Sci-Fi. Oui, c'est du lourd et pour ma part du jamais vu ou plutôt entendu (je vous invite à aller voir leur live....vous ne serez pas déçus)

Le titre introductif ''Monarch of the Depraved'' nous montre clairement le chemin emprunté par le quintet par son intensité et sa densité musicale! Les blasts sont assommants, les riffs rapides, techniques et acérés tout en sachant proposer de la variété. Le chant de l'imposant frontman est dément oscillant parfaitement entre le growl death et le pig scream à la Julien Truchan (le frontman de Benighted) maître du genre. Ce n'est sûrement par anodin que ce dernier apparaît sur le titre promotionnel ''Bréhaigne'', titre totalement fou où les canadiens arrivent à insérer dans toute cette violence sonore, du flamenco (tout comme sur ''Muliebria''), des plans acoustiques, des castagnettes et même de la guimbarde, le tout dans un registre festif à l'issue d'un passage épique triomphant.

Toute la structure de l'album repose sur des fondations de tech death progressif comme savent le faire si bien nos cousins francophones (Beyond Creation, First Fragment...) avec une musique qui part dans tous les sens tout en restant carrée et cohérente (''Ignominies''). Le groupe possède plus d'une corde à son arc et n'hésite pas à insérer des plans épiques, aériens(''Oculus Nebula'') ou encore des passages plus heavy (''Muliebria'').

Fan de jeux Donkey Kong et Mario, nos artistes déjantés se paient le luxe d'insérer au milieu des deux interludes ''Intermission 1'' et ''Intermission 2'', '' Mario Whirl'', la musique de Mario revisitée suivi de la douceur purement instrumentale ''Refuge Insidieux''.

La pause festive et mélodieuse est de courte durée et l'auditeur se fait tabasser version grindcore par les 48 secondes du très direct et intense ''Scullion'' rapidement suivi par la pièce maîtresse de l'oeuvre ''Celestial Decimation'' qui sur plus de 11 minutes distille une oeuvre plus mélodique et accessible par son côté progressif plus marqué.

Déjà plus de 40 minutes que notre cerveau est tantôt martelé, tantôt caressé par cette musique déroutante et au combien envoûtante car ne pouvant laisser indifférente. Le final se dessine par le progressif et brutal ''As We Assault Empyrean'' dont l'outro s'efface vers ''Noise'', une sorte de néant sonore de plus de 2'30'' marquant ainsi la clôture de cet album prodigieux.

Avec ce second album, Bookakee monte sacrément le niveau du Tech Death progressif avec des compositions originales et géniales exécutées avec brio et une technique irréprochable. 13 titres sur 50 minutes de délire total au jeu sérieux interprété par des gens à ne pas prendre au sérieux. Un seul mot: prodigieux!

Anibal Berith






















met clairement dans le bain se teintent de plans jazzy (''Ignominies''), de flamenco (''Bréhaigne'')
BOOKAKEE
Plus d'infos sur BOOKAKEE
Progressive Death Metal/Experimental