Bloodlines
Laurent Sage
Journaliste

TYGERS OF PAN TANG

«Retour en force pour les vétérans de la NWOBHM avec un album qui démontre qu'il faut encore compter avec eux»

10 titres
Heavy Metal
Durée: 37 mn
Sortie le 05/05/2023
956 vues

Un des membres de la fameuse NWOBHM, qui n'a jamais eu le succès de ses pairs comme MAIDEN ou SAXON est de retour aux affaires depuis sa signature chez Mighty Records en 2016. Et le moins qu'on puisse dire c'est que le groupe n'a pas chômé : ce sera le 7e album qui sera proposé le 5 mai.

Du groupe originel ne reste que Robb WEIR qui est néanmoins l'âme du groupe et qui a su s'entourer de musiciens collant à l'esprit TYGERS. Du premier album "Crazy Cat" à celui ci, les compositions ont évolué du metal à l'énergie punk au hard rock racé avec la période John SYKES / Rob DEVERILL en passant par un "pas très "heureux passage au FM ( avec l'album "The Cage). Le groupe semblait perdu puis cette signature lui a remis un coup de boost. Le groupe s'est remis à tourner et les albums se sont enchaînés.

De cette nouvelle mouture ( deux nouveaux membres : Huw & Francesco, respectivement bassiste et guitarist), on peut dire que le groupe a trouvé sa formule: les titres rageurs côtoient les titres plus recherchés, tout en gardant cette énergie brute qui est la marque de fabrique du groupe. Quelques morceaux seront à coup sûr des hymnes sur scène tel "Back For Good" , imparable. Basse groovy, riff accrocheur, chorus, refrain que vos ne pourrez pas reprendre en choeur, "In My Blood", un titre caractéristique du style TYGERS, mid tempo,gimmick de guitare, solos mélodiques des deux protagonistes ( Francesco a un jeu plus "moderne" car il intègre le shred), Du "speed" avec "Fire On The Horizon", typique 80's, "Light Of Hope", un exemple parfait du mix entre metal des 80's et celui du 21 e siècle .

Une ballade "Taste Of Love" , un exercice auquel le groupe semble prendre goût. Un dernier morceau heavy et mélodique, un nouveau style pour le groupe (c'est vrai qu'ayant connu le groupe dès les premiers albums, j'ai cette référence toujours en tête) et le moins qu'on puisse dire est qu'il s'en sort très bien.

Ce nouvel opus du groupe montre l'étendue de son talent, il arrive à conjuguer ses racines 80's tout en apportant une touche de modernité dans la composition des morceaux. Il est à noter que l'apport de Francesco MARRAS à la guitare avec son style de jeu est un plus indéniable pour le groupe. Qui a toujours su repérer les talents . Le chant de Jacobo MEILLE est au top, apportant une puissance supplémentaire aux chansons, la production est plus que réussie : avec ce "Bloodlines", on ne s'ennuie pas un moment, où comment jouer avec ses racines 80's tout en proposant un album moderne.

One of the members of the famous NWOBHM, who never had the success of their peers like MAIDEN or SAXON is back in business since signing to Mighty Records in 2016. And the least we can say is that the band has not been idle: this will be the 7th album to be released on May 5th.

From the original band, only Robb Weir remains, who is nevertheless the soul of the band and who has managed to surround himself with musicians who fit the TYGERS spirit. From the first album "Crazy Cat" to this one, the compositions evolved from metal with punk energy to racy hard rock with the John SYKES / Rob DEVERILL period, passing by a "not very" happy passage to FM (with the album "The Cage"). The band seemed lost and then this signing gave them a boost. The band started touring again and the albums followed one another.

With this new line-up (two new members: Huw & Francesco, respectively bassist and guitarist), we can say that the band has found its formula: raging tracks are mixed with more sophisticated ones, while keeping the raw energy that is the band's trademark. Some tracks will certainly be anthems on stage, such as "Back For Good", unstoppable. Groovy bass, catchy riff, chorus, chorus that you won't be able to sing along with, "In My Blood", a typical TYGERS track, mid tempo, guitar gimmick, melodic solos from the two protagonists (Francesco has a more "modern" playing because he integrates the shred), "Fire On The Horizon", a typical 80's track, "Light Of Hope", a perfect example of the mix of 80's and 21'st century metal.

A ballad "Taste Of Love", an exercise that the band seems to enjoy. A last heavy and melodic track, a new style for the band (it's true that having known the band since the first albums, I still have this reference in my head) and the least we can say is that they do it very well.

This new opus of the band shows the extent of its talent, it manages to combine its 80's roots while bringing a touch of modernity in the composition of the songs. It should be noted that the contribution of Francesco MARRAS on guitar with his style of play is an undeniable plus for the group. Who has always been able to spot talent. Jacobo MEILLE's vocals are at the top, bringing an extra power to the songs, the production is more than successful: with this "Bloodlines", one is not bored for a moment, or how to play with its 80's roots while offering a modern album.