EISELY - GOLDY
Plus d'infos sur EISELY - GOLDY
Hard Rock

Blood, Guts and Games
Herger
Journaliste

EISELY - GOLDY

«Pour cette fin d'année, Eisley - Goldy sort un des meilleurs album de Hard classique, ''Blood, Guts and Games'', sans prétention et cela fait du bien. »

10 titres
Hard Rock
Durée: 65 mn
Sortie le 01/12/2017
3614 vues
Les italiens de Frontiers Records aiment bien sortir des albums composés par des ''Supergroupes'', car c'est l'une des marques de fabrique du label.
Le groupe chroniqué ici en est un bel exemple, car c'est une parfaite alliance de musiciens confirmés : le chanteur Glen Eisley a joué entre autres dans Giuffria et Craig Goldy a participé un temps au légendaire Dio.

A l'écoute, les chansons produites pour cet opus sont des compositions de Hard bien pêchues.
L'influence de Purple ou de Dio se ressent, avec des morceaux bien rythmés et enlevés.
Sur d'autres pistes, le rythme est moins soutenu mais pas moins efficace, comme sur ''Love of The Game'' et ses parties de synthés très années 80. Cette influence est d'ailleurs perceptible sur tout l'album.
Pas de soucis avec cela, la nostalgie a du bon. ''Soul Of Madness'' en est un exemple marquant où l'on trouve des lignes de guitares avec de gros riffs, comme sur ''Track Thirteen''.
Des ballades sont présentes, comme ''Believe In One Another'' aux accents blues et soul ou la power ballade ''Life, If Only A Memory''. On trouve aussi les titres plus FM tels que ''Lies I Can Live With'' et « The Heart is a Lonely Hunter''.

Une chose rare mais néanmoins à noter pour ce type de groupe est la durée des titres qui dépassent facilement les 5 minutes, sans que cela soit gênant pour l'auditeur.
Parlons maintenant de la voix d'Eisley qui rappellera à certains celle de Glenn Hughes et Gillan. Elle est puissante et vous mettra la pêche avec ce timbre chaud et soul. On sent que le monsieur a du coffre, comme on peut l'entendre sur ''I Don't Belong Here Anymore'', ''Believe In A Another'' ou '' Wings Of A Hurricane'' où l'on peut aussi entendre toute la technique à la guitare de Goldy. Cela se voit à tous les niveaux, des soli ou aux riffs.

Pour cette fin d'année,un des meilleurs albums de Hard Classique sans prétention et bien diversifié, composé par des Vétérans de la Scène et cela fait du bien.